Au ministère de la santé, deuxième démenti et vrai contrat

Le ministère de la Santé a-t-il oui ou non, signé un contrat d’acquisition de 2 millions de tests duCovid-19 auprès de la société Masterlab ? Oui, apprend-on dans le démenti qu’il a publié samedi 30 mai 2020.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/31-05-2020/KhalidAitTalebparlementMAP.jpg-oui
Au ministère de la santé, deuxième démenti et vrai contrat

Le 31 mai 2020 à 17:07

Modifié le 31 mai 2020 à 17:41

L’information avait été révélée par Le Desk qui avait annoncé la conclusion du contrat de près de 212 MDH.

Le Desk s’interroge sur l’opportunité d’opter pour des tests sérologiques en se demandant s’ils sont prioritaires par rapport aux PCR. Mais plusieurs autres questions adressées au ministère de la Santé sont demeurées sans réponse telles que le prix facturé ou encore le fait que ces tests ne sont utilisables que sur des machines Abbott, du fabricant retenu.

Le ministère insiste dans son communiqué, sur le fait que les procédures de passation du marché ont été respectées compte tenu de l’état d’urgence. Mais cela n’exonère pas le ministère de publier à l’avance, les détails de chaque marché et surtout de répondre aux interrogations de la presse. Le ministère ne répond pas à toutes les questions, nous en avons nous-mêmes posé plusieurs sans succès.

Le ministre de la Santé que l’on dit soumis à une forte pression liée au Covid-19, ainsi qu’à des luttes internes au sein de son administration, doit savoir que la transparence et l’information sont ses meilleures alliées. Au lieu de cela et en 48 heures, il prend à deux reprises les médias comme bouc-émissaires.

Le démenti du ministère a été diffusé après qu’un autre journal eût annoncé le chiffre de 400 MDH comme montant du même contrat de fourniture de tests.

Voici le texte intégral de ce démenti qui se présente comme une lutte contre les fake news et accuse des journaux de viser “à ébranler la confiance du citoyen en le système de santé national, durant cette période critique que traverse le Maroc“. Bigre !

"Les informations sur les marchés d'acquisition de tests Covid-19 dénuées de tout fondement"

Rabat, 30/05/2020 (MAP) - "Le ministère de la Santé a affirmé que les informations de presse selon lesquelles une seule société aurait été retenue pour deux marchés d’acquisition de tests de diagnostic rapide de la Covid-19, pour un montant de 400 MDH, sont dénuées de tout fondement.

"Dans un communiqué, le ministère a affirmé avoir conclu un marché pour l'acquisition de 2 millions de tests de diagnostic rapide du coronavirus, conformément aux lois en vigueur sous l'urgence sanitaire et dans le plein respect du principe de concurrence en matière de marchés.

"Dans ce sens, le ministère dit avoir lancé une consultation auprès de sociétés leaders au niveau mondial dans ce domaine, contrairement à ce qui a été relayé par certains médias, assurant que les offres ont été étudiées des points de vue technique et financier par des commissions composées de représentants des différentes directions compétentes.

"Les tests proposés par la société adjudicataire, en plus de leur efficacité sur le plan technique, sont compatibles avec le matériel des laboratoires nationaux, ce qui représente un gain en termes de dépenses supplémentaires dues à l’acquisition d’appareils de dépistage, explique la même source.

"En ce qui concerne le coût de ce marché, qui est de quelque 212 MDH TTC et qui ne répond pas totalement aux besoins du Royaume, le ministère souligne que le prix d'achat de ces tests est fixé par la société au niveau mondial.

"Il s'agit des mêmes prix payés par plusieurs pays européens et asiatiques pour l’acquisition de quantités allant de 6 à 10 millions tests, précise-t-on.

"Le ministère de la Santé affirme, à cet égard, qu'il veille à une application exemplaire de toutes les dispositions légales, afin de bien gérer les ressources mises à sa disposition.

"Il appelle à ne pas donner crédit à des fake news qui visent à ébranler la confiance du citoyen en le système de santé national, durant cette période critique que traverse le Maroc." [FIN DU COMMUNIQUE]

LIRE EGALEMENT SUR LE MEME SUJET

RAPATRIEMENTS : CE QU'A DIT EXACTEMENT AIT TALEB AU PARLEMENT

4 QUESTIONS (POUR LE MOMENT) SANS REPONSE A KHALID AIT TALEB

LES DATAS ET LE MINISTERE DE LA SANTE, UNE SITUATION DE PLUS EN PLUS KAFKAIENNE

Au ministère de la santé, deuxième démenti et vrai contrat

Le 31 mai 2020 à17:29

Modifié le 31 mai 2020 à 17:41

Le ministère de la Santé a-t-il oui ou non, signé un contrat d’acquisition de 2 millions de tests duCovid-19 auprès de la société Masterlab ? Oui, apprend-on dans le démenti qu’il a publié samedi 30 mai 2020.

L’information avait été révélée par Le Desk qui avait annoncé la conclusion du contrat de près de 212 MDH.

Le Desk s’interroge sur l’opportunité d’opter pour des tests sérologiques en se demandant s’ils sont prioritaires par rapport aux PCR. Mais plusieurs autres questions adressées au ministère de la Santé sont demeurées sans réponse telles que le prix facturé ou encore le fait que ces tests ne sont utilisables que sur des machines Abbott, du fabricant retenu.

Le ministère insiste dans son communiqué, sur le fait que les procédures de passation du marché ont été respectées compte tenu de l’état d’urgence. Mais cela n’exonère pas le ministère de publier à l’avance, les détails de chaque marché et surtout de répondre aux interrogations de la presse. Le ministère ne répond pas à toutes les questions, nous en avons nous-mêmes posé plusieurs sans succès.

Le ministre de la Santé que l’on dit soumis à une forte pression liée au Covid-19, ainsi qu’à des luttes internes au sein de son administration, doit savoir que la transparence et l’information sont ses meilleures alliées. Au lieu de cela et en 48 heures, il prend à deux reprises les médias comme bouc-émissaires.

Le démenti du ministère a été diffusé après qu’un autre journal eût annoncé le chiffre de 400 MDH comme montant du même contrat de fourniture de tests.

Voici le texte intégral de ce démenti qui se présente comme une lutte contre les fake news et accuse des journaux de viser “à ébranler la confiance du citoyen en le système de santé national, durant cette période critique que traverse le Maroc“. Bigre !

"Les informations sur les marchés d'acquisition de tests Covid-19 dénuées de tout fondement"

Rabat, 30/05/2020 (MAP) - "Le ministère de la Santé a affirmé que les informations de presse selon lesquelles une seule société aurait été retenue pour deux marchés d’acquisition de tests de diagnostic rapide de la Covid-19, pour un montant de 400 MDH, sont dénuées de tout fondement.

"Dans un communiqué, le ministère a affirmé avoir conclu un marché pour l'acquisition de 2 millions de tests de diagnostic rapide du coronavirus, conformément aux lois en vigueur sous l'urgence sanitaire et dans le plein respect du principe de concurrence en matière de marchés.

"Dans ce sens, le ministère dit avoir lancé une consultation auprès de sociétés leaders au niveau mondial dans ce domaine, contrairement à ce qui a été relayé par certains médias, assurant que les offres ont été étudiées des points de vue technique et financier par des commissions composées de représentants des différentes directions compétentes.

"Les tests proposés par la société adjudicataire, en plus de leur efficacité sur le plan technique, sont compatibles avec le matériel des laboratoires nationaux, ce qui représente un gain en termes de dépenses supplémentaires dues à l’acquisition d’appareils de dépistage, explique la même source.

"En ce qui concerne le coût de ce marché, qui est de quelque 212 MDH TTC et qui ne répond pas totalement aux besoins du Royaume, le ministère souligne que le prix d'achat de ces tests est fixé par la société au niveau mondial.

"Il s'agit des mêmes prix payés par plusieurs pays européens et asiatiques pour l’acquisition de quantités allant de 6 à 10 millions tests, précise-t-on.

"Le ministère de la Santé affirme, à cet égard, qu'il veille à une application exemplaire de toutes les dispositions légales, afin de bien gérer les ressources mises à sa disposition.

"Il appelle à ne pas donner crédit à des fake news qui visent à ébranler la confiance du citoyen en le système de santé national, durant cette période critique que traverse le Maroc." [FIN DU COMMUNIQUE]

LIRE EGALEMENT SUR LE MEME SUJET

RAPATRIEMENTS : CE QU'A DIT EXACTEMENT AIT TALEB AU PARLEMENT

4 QUESTIONS (POUR LE MOMENT) SANS REPONSE A KHALID AIT TALEB

LES DATAS ET LE MINISTERE DE LA SANTE, UNE SITUATION DE PLUS EN PLUS KAFKAIENNE

A lire aussi


Communication financière

Sonasid : communiqué post assemblée générale ordinaire & extraordinaire des actionnaires, tenue le 30 juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.