Attijariwafa bank obtient la vente judiciaire du fonds de commerce de Copragri

Copragri a fait l'objet d'une décision de Justice pour être vendue aux enchères au profit d'Attijariwafa Bank. Une décision qui fait suite à une action de son créancier AWB. La filiale du groupe Anouar Invest est en proie à des difficultés financières et judiciaires.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/08-01-2020/awb1211.jpg-oui
Attijariwafa bank obtient la vente judiciaire du fonds de commerce de Copragri

Le 08 janvier 2020 à 14:46

Modifié le 08 janvier 2020 à 18:55

Copragri, détentrice à près de 90% de la société Best Biscuits Maroc (Excelo), a fait l’objet d’un jugement actant la vente globale de son fonds de commerce. La décision a été rendue le 28 octobre 2019 par le tribunal de commerce de Casablanca.

La vente doit se faire au profit d’Attijariwafa Bank, créancière de Copragri à  hauteur de 31 MDH. Un montant qui correspond à des prêts et différentes facilités bancaires. Le jugement permet à la banque de prélever sa créance sur le prix de la future cession.

AWB se positionne en tant que créancier privilégié puisqu’il fait valoir un nantissement sur la créance. Le jugement a fait l’objet d’un appel introduit le 26 décembre 2019. Mais ce recours ne suspend pas l’exécution de la décision qui a été assortie de "l’exécution provisoire".

Tous les éléments corporels et incorporels sont concernés par la décision. Un expert sera désigné pour déterminer le prix de départ. La vente judiciaire n’aura pas lieu si Copragri s’acquitte spontanément de sa dette envers AWB.  

C’est Copragri elle-même qui avait introduit la requête en juillet 2019. Elle y a réclamé la vente de son propre fonds de commerce, faisant valoir "des difficultés financières" en raison d’une "concurrence aigue sur le marché". Des difficultés accentuées par les actions en recouvrement engagées par ses nombreux créanciers. Fait intéressant, la société s'est désistée de sa demande avant que le tribunal ne rende son jugement. 

Attijariwafa Bank s’est jointe au dossier alors qu’il était déjà en cours (intervention volontaire le 18 septembre 2019). Mais ce n’est pas le seul créancier à s’être manifesté. Avant la banque, la société ADM International avait déposé une requête similaire, mais qui finalement a été déclarée irrecevable. Ce groupe suisse, qui opère dans le commerce international de produits agricoles, a notamment fait valoir une sentence arbitrale condamnant Copragri à plus 37 MDH.

Créée en dans les années 1971, Copragri est une filiale du groupe Anouar Invest. Le spécialiste de négoce de céréales est depuis quelques années en proie à des difficultés financières, aggravées par ses péripéties judiciaires.

Attijariwafa bank obtient la vente judiciaire du fonds de commerce de Copragri

Le 08 janvier 2020 à16:50

Modifié le 08 janvier 2020 à 18:55

Copragri a fait l'objet d'une décision de Justice pour être vendue aux enchères au profit d'Attijariwafa Bank. Une décision qui fait suite à une action de son créancier AWB. La filiale du groupe Anouar Invest est en proie à des difficultés financières et judiciaires.

com_redaction-10

Copragri, détentrice à près de 90% de la société Best Biscuits Maroc (Excelo), a fait l’objet d’un jugement actant la vente globale de son fonds de commerce. La décision a été rendue le 28 octobre 2019 par le tribunal de commerce de Casablanca.

La vente doit se faire au profit d’Attijariwafa Bank, créancière de Copragri à  hauteur de 31 MDH. Un montant qui correspond à des prêts et différentes facilités bancaires. Le jugement permet à la banque de prélever sa créance sur le prix de la future cession.

AWB se positionne en tant que créancier privilégié puisqu’il fait valoir un nantissement sur la créance. Le jugement a fait l’objet d’un appel introduit le 26 décembre 2019. Mais ce recours ne suspend pas l’exécution de la décision qui a été assortie de "l’exécution provisoire".

Tous les éléments corporels et incorporels sont concernés par la décision. Un expert sera désigné pour déterminer le prix de départ. La vente judiciaire n’aura pas lieu si Copragri s’acquitte spontanément de sa dette envers AWB.  

C’est Copragri elle-même qui avait introduit la requête en juillet 2019. Elle y a réclamé la vente de son propre fonds de commerce, faisant valoir "des difficultés financières" en raison d’une "concurrence aigue sur le marché". Des difficultés accentuées par les actions en recouvrement engagées par ses nombreux créanciers. Fait intéressant, la société s'est désistée de sa demande avant que le tribunal ne rende son jugement. 

Attijariwafa Bank s’est jointe au dossier alors qu’il était déjà en cours (intervention volontaire le 18 septembre 2019). Mais ce n’est pas le seul créancier à s’être manifesté. Avant la banque, la société ADM International avait déposé une requête similaire, mais qui finalement a été déclarée irrecevable. Ce groupe suisse, qui opère dans le commerce international de produits agricoles, a notamment fait valoir une sentence arbitrale condamnant Copragri à plus 37 MDH.

Créée en dans les années 1971, Copragri est une filiale du groupe Anouar Invest. Le spécialiste de négoce de céréales est depuis quelques années en proie à des difficultés financières, aggravées par ses péripéties judiciaires.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Emission obligataire ordinaire par placement privé de la société IMMOLOG

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.