Attaque à l'arme blanche à Paris: un nouveau suspect en garde à vue

La police française a placé, samedi 26 septembre, un nouveau suspect en garde à vue, dans le cadre de l’enquête sur l’attaque à l'arme blanche perpétrée la veille près des anciens locaux de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, à Paris, rapportent les médias de l’hexagone.

3-https://medias24.com//img/img_koi29/680/m24-En-continu.jpg-oui
Attaque à l'arme blanche à Paris : un nouveau suspect en garde à vue

Le 26 septembre 2020 à 11:32

Modifié le 26 septembre 2020 à 11:32

Il s'agit d’un ancien colocataire du principal suspect quand celui-ci habitait dans le Val-d’Oise, selon une source judiciaire, citée par la presse.

La garde à vue du deuxième suspect interpellé vendredi a été levée dans la nuit car l'homme qui se trouvait à proximité des lieux de l'attaque a été mis "hors de cause", ajoutent les médias.

Par ailleurs, un homme qui a vécu dans le même hôtel social à Cergy que le principal suspect a été placé à son tour en garde à vue vendredi soir, après la perquisition des deux domiciles présumés du suspect.

Sept personnes au total sont en garde à vue depuis vendredi, dont cinq colocataires ou anciens colocataires du principal suspect, relèvent les médias.

Selon une source proche du dossier, l'auteur principal de l’attaque serait un Pakistanais âgé de 18 ans. Arrêté en juin en possession d'une arme blanche, l'individu n'était pas fiché pour radicalisation.

Le Parquet national antiterroriste s’est saisi de l’affaire et une enquête a été ouverte pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste, association de malfaiteurs terroriste criminelle".

L'enquête a été confiée à la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de la ville de Paris et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Cette attaque intervient alors que le procès des attentats de janvier 2015 se poursuit à Paris.

(MAP)

Attaque à l'arme blanche à Paris: un nouveau suspect en garde à vue

Le 26 septembre 2020 à11:32

Modifié le 26 septembre 2020 à 11:32

La police française a placé, samedi 26 septembre, un nouveau suspect en garde à vue, dans le cadre de l’enquête sur l’attaque à l'arme blanche perpétrée la veille près des anciens locaux de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, à Paris, rapportent les médias de l’hexagone.

com_redaction-56

Il s'agit d’un ancien colocataire du principal suspect quand celui-ci habitait dans le Val-d’Oise, selon une source judiciaire, citée par la presse.

La garde à vue du deuxième suspect interpellé vendredi a été levée dans la nuit car l'homme qui se trouvait à proximité des lieux de l'attaque a été mis "hors de cause", ajoutent les médias.

Par ailleurs, un homme qui a vécu dans le même hôtel social à Cergy que le principal suspect a été placé à son tour en garde à vue vendredi soir, après la perquisition des deux domiciles présumés du suspect.

Sept personnes au total sont en garde à vue depuis vendredi, dont cinq colocataires ou anciens colocataires du principal suspect, relèvent les médias.

Selon une source proche du dossier, l'auteur principal de l’attaque serait un Pakistanais âgé de 18 ans. Arrêté en juin en possession d'une arme blanche, l'individu n'était pas fiché pour radicalisation.

Le Parquet national antiterroriste s’est saisi de l’affaire et une enquête a été ouverte pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste, association de malfaiteurs terroriste criminelle".

L'enquête a été confiée à la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de la ville de Paris et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Cette attaque intervient alors que le procès des attentats de janvier 2015 se poursuit à Paris.

(MAP)

A lire aussi


Communication financière

SALAFIN: Résultats Semestriels S1-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.