Arrestation à Casablanca, d'un substitut du procureur pour corruption

L'enquête n'est pas terminée et selon nos sources, il n'est pas exclu qu'elle révèle une grosse affaire. Pour le moment, un substitut de procureur est poursuivi en état d'arrestation ainsi que deux policiers et un gendarme.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/28-08-2020/law-1063249_12800.jpg-oui
 Arrestation à Casablanca, d'un substitut du procureur pour corruption

Le 28 août 2020 à 15:39

Modifié le 28 août 2020 à 16:04

2 autres policiers et 7 intermédiaires sont également poursuivis en état d'arrestation. 13 personnes en tout sont donc pour le moment poursuivies.

A ce stade, le principal mis en cause est un substitut du procureur près le tribunal correctionnel de Aïn Sebaâ à Casablanca où il avait été muté après avoir exercé à Mohammédia.

Au commencement, il y avait l'affaire d'un réseau de vente de viande d'âne. L'un des accusés a été condamné et, après sa condamnation, s'est plaint (selon une forme que nous n'avons pas éclaircie), d'avoir subi de nombreuses pressions, chantages et racket pendant la procédure.

Une enquête a alors été ouverte, qui a mené, selon une source sûre, au substitut du procureur. Ce dernier a été présenté devant le procureur général de la cour d'appel qui l'a déféré devant le juge d'instruction. Ce dernier a émis un mandat de dépôt à son encontre pour constitution de bande criminelle et corruption.

Arrestation à Casablanca, d'un substitut du procureur pour corruption

Le 28 août 2020 à15:54

Modifié le 28 août 2020 à 16:04

L'enquête n'est pas terminée et selon nos sources, il n'est pas exclu qu'elle révèle une grosse affaire. Pour le moment, un substitut de procureur est poursuivi en état d'arrestation ainsi que deux policiers et un gendarme.

com_redaction-11

2 autres policiers et 7 intermédiaires sont également poursuivis en état d'arrestation. 13 personnes en tout sont donc pour le moment poursuivies.

A ce stade, le principal mis en cause est un substitut du procureur près le tribunal correctionnel de Aïn Sebaâ à Casablanca où il avait été muté après avoir exercé à Mohammédia.

Au commencement, il y avait l'affaire d'un réseau de vente de viande d'âne. L'un des accusés a été condamné et, après sa condamnation, s'est plaint (selon une forme que nous n'avons pas éclaircie), d'avoir subi de nombreuses pressions, chantages et racket pendant la procédure.

Une enquête a alors été ouverte, qui a mené, selon une source sûre, au substitut du procureur. Ce dernier a été présenté devant le procureur général de la cour d'appel qui l'a déféré devant le juge d'instruction. Ce dernier a émis un mandat de dépôt à son encontre pour constitution de bande criminelle et corruption.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission de B.S.F. de Wafabail

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.