Amzazi: "Nous ne sommes pas encore à l'abri, la bataille n'est pas terminée"

Les propos de Khalid Ait Taleb, vendredi 8 mai, avaient refroidi les optimistes. Ce lundi 11 mai, voici des propos tout aussi sibyllins du ministre de l’Education nationale Saïd Amzazi après lesquels la date du déconfinement devient encore plus incertaine. La plupart d’entre nous avions tablé sur une date avoisinant celle de l'Aïd.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/11-05-2020/AMZph11.jpg-oui
Amzazi:

Le 11 mai 2020 à 10:47

Modifié le 11 mai 2020 à 15:17

"Malheureusement, comme le montre clairement ce graphique, nous ne sommes pas encore à l'abri. Nous avons cru la semaine dernière, que la situation épidémique dans notre pays était en amélioration et que nous nous éloignions de la phase de danger et que nous contrôlions la situation. Tous les Marocains doivent comprendre que la bataille n'est pas encore terminée.

"Nous avons beaucoup accompli et nous avons évité le pire avec la solidarité de tous, continuons donc cette résistance contre le virus. A tous les Marocains, nous disons que nous devons agir avec vigilance, conscience et responsabilité, et plus de respect du confinement et de l’état d’urgence sanitaire. Et en appliquant les mesures préventives. Sinon, que l’on assume tous la responsabilité."

 

 

Le premier hashtag est éloquent: si tu veux sortir demain, tu dois rester confiné aujourd’hui.

Jusqu’à présent, le ministre de l’Education nationale s’était confiné dans le plus grand silence, déclinant toute demande d'entretien avec les médias, tant que la situation n’était pas claire. Ces quelques lignes semblent signifier qu’une prolongation du confinement n’est pas impossible.

Lire aussi: Ait Taleb: les conditions pas encore réunies pour un déconfinement le 20 mai

Amzazi: "Nous ne sommes pas encore à l'abri, la bataille n'est pas terminée"

Le 11 mai 2020 à10:55

Modifié le 11 mai 2020 à 15:17

Les propos de Khalid Ait Taleb, vendredi 8 mai, avaient refroidi les optimistes. Ce lundi 11 mai, voici des propos tout aussi sibyllins du ministre de l’Education nationale Saïd Amzazi après lesquels la date du déconfinement devient encore plus incertaine. La plupart d’entre nous avions tablé sur une date avoisinant celle de l'Aïd.

"Malheureusement, comme le montre clairement ce graphique, nous ne sommes pas encore à l'abri. Nous avons cru la semaine dernière, que la situation épidémique dans notre pays était en amélioration et que nous nous éloignions de la phase de danger et que nous contrôlions la situation. Tous les Marocains doivent comprendre que la bataille n'est pas encore terminée.

"Nous avons beaucoup accompli et nous avons évité le pire avec la solidarité de tous, continuons donc cette résistance contre le virus. A tous les Marocains, nous disons que nous devons agir avec vigilance, conscience et responsabilité, et plus de respect du confinement et de l’état d’urgence sanitaire. Et en appliquant les mesures préventives. Sinon, que l’on assume tous la responsabilité."

 

 

Le premier hashtag est éloquent: si tu veux sortir demain, tu dois rester confiné aujourd’hui.

Jusqu’à présent, le ministre de l’Education nationale s’était confiné dans le plus grand silence, déclinant toute demande d'entretien avec les médias, tant que la situation n’était pas claire. Ces quelques lignes semblent signifier qu’une prolongation du confinement n’est pas impossible.

Lire aussi: Ait Taleb: les conditions pas encore réunies pour un déconfinement le 20 mai

A lire aussi


Communication financière

Résultats semestriels 2020 de la société AFRIC INDUSTRIES

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.