Al Mada. Voici les résultats financiers du fonds panafricain à fin 2018

Devenue Al Mada en mai 2018, l’ex-SNI affiche un résultat net part du groupe de 4,6 milliards de dirhams, soit le même niveau de bénéfices dégagés en 2017. Ce résultat découle d’un chiffre d’affaires consolidé de 33,9 milliards de dirhams.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/30-03-2019/Ouriagliok0.jpg-oui
Al Mada. Voici les résultats financiers du fonds panafricain à fin 2018

Le 30 mars 2019 à 15:00

Modifié le 30 mars 2019 à 14:01

Le fonds d’investissement panafricain Al Mada (ex-SNI) vient de publier ses résultats au titre de l’exercice 2018. 

En consolidé, son chiffre d’affaires se fixe à 33,9 milliards de dirhams. C’est 400 millions de dirhams de moins que les revenus consolidés de l’exercice 2017.

Le résultat d’exploitation courant s’inscrit également en légère baisse, passant de 2,7 à 2,5 milliards d’une année à l’autre.

Le résultat des activités opérationnelles se bonifie en revanche de plus de 560 millions de dirhams pour s’établir à 2,9 milliards de dirhams à fin 2018.

Le résultat net part du groupe reste in fine stable par rapport à son niveau de 2017 : il se fixe à 4,6 milliards de dirhams.

Les opérations sur capital de l’année

Dans sa communication financière, le fonds d’investissement a fait un rappel des faits marquants de l’année 2018. 

Il y a eu bien sûr le changement de dénomination, acté par l’AGE du 7 mai 2018, mais aussi des opérations sur capital qui ont produit des changements dans le périmètre de participations du fonds. 

Voici les principales opérations sur capital signalées par Al Mada :

-Réduction de capital da la société OGM par diminution de la valeur nominale. Cette opération s’est traduite par un remboursement de capital de 410 MDH à Al Mada. 

-Souscription à l’augmentation de capital de Somed via le versement de 138 MDH.

-Augmentation de capital chez Attijariwafa bank en numéraire avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires au profit des salariés.

Cette opération a eu comme impact la baisse du taux de détention d’Al Mada dans le capital du groupe bancaire, passant de 47,9% à 46,4%. Ce qui a généré un produit de dilution de 506 MDH.

-Variations de périmètre au niveau de Managem du fait de l’acquisition par Managold du reste des actions de Mimco.

Cette acquisition s’est traduite par la hausse du taux d’intérêt d’Al Mada dans Mimco de 9% et dans sa filiale Manub de 7%. 

Managem a procédé également à une augmentation de capital chez CMG de 300 MDH entraînant une augmentation du taux d’intérêt d’Al Mada dans CMG de 8% et dans sa filiale AGM de 4%. 

Autre opération portant sur le périmètre de Managem : une prise de participation complémentaire par Managold de 30% dans Manacet, lui permettant de contrôler la société SMM auparavant mise en équivalence. 

Al Mada signale aussi dans sa communication les effets de l’entrée en vigueur de la nouvelle norme IFRS 9 sur ses actifs financiers et certaines de ses participations. 

Le fonds indique ainsi que cette disposition n’a pas eu d’impact significatif, sauf pour le groupe AWB (-4 MDH en Part du Groupe AWB soit -1,9 MDH en capitaux Part du Groupe Al Mada).

« Hormis AWB, l’impact le plus significatif remonté est celui de Managem : 35 MDH en capitaux propres », indique Al Mada.

Tags : Al Mada

Al Mada. Voici les résultats financiers du fonds panafricain à fin 2018

Le 30 mars 2019 à15:00

Modifié le 30 mars 2019 à 14:01

Devenue Al Mada en mai 2018, l’ex-SNI affiche un résultat net part du groupe de 4,6 milliards de dirhams, soit le même niveau de bénéfices dégagés en 2017. Ce résultat découle d’un chiffre d’affaires consolidé de 33,9 milliards de dirhams.

com_redaction-10

Le fonds d’investissement panafricain Al Mada (ex-SNI) vient de publier ses résultats au titre de l’exercice 2018. 

En consolidé, son chiffre d’affaires se fixe à 33,9 milliards de dirhams. C’est 400 millions de dirhams de moins que les revenus consolidés de l’exercice 2017.

Le résultat d’exploitation courant s’inscrit également en légère baisse, passant de 2,7 à 2,5 milliards d’une année à l’autre.

Le résultat des activités opérationnelles se bonifie en revanche de plus de 560 millions de dirhams pour s’établir à 2,9 milliards de dirhams à fin 2018.

Le résultat net part du groupe reste in fine stable par rapport à son niveau de 2017 : il se fixe à 4,6 milliards de dirhams.

Les opérations sur capital de l’année

Dans sa communication financière, le fonds d’investissement a fait un rappel des faits marquants de l’année 2018. 

Il y a eu bien sûr le changement de dénomination, acté par l’AGE du 7 mai 2018, mais aussi des opérations sur capital qui ont produit des changements dans le périmètre de participations du fonds. 

Voici les principales opérations sur capital signalées par Al Mada :

-Réduction de capital da la société OGM par diminution de la valeur nominale. Cette opération s’est traduite par un remboursement de capital de 410 MDH à Al Mada. 

-Souscription à l’augmentation de capital de Somed via le versement de 138 MDH.

-Augmentation de capital chez Attijariwafa bank en numéraire avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires au profit des salariés.

Cette opération a eu comme impact la baisse du taux de détention d’Al Mada dans le capital du groupe bancaire, passant de 47,9% à 46,4%. Ce qui a généré un produit de dilution de 506 MDH.

-Variations de périmètre au niveau de Managem du fait de l’acquisition par Managold du reste des actions de Mimco.

Cette acquisition s’est traduite par la hausse du taux d’intérêt d’Al Mada dans Mimco de 9% et dans sa filiale Manub de 7%. 

Managem a procédé également à une augmentation de capital chez CMG de 300 MDH entraînant une augmentation du taux d’intérêt d’Al Mada dans CMG de 8% et dans sa filiale AGM de 4%. 

Autre opération portant sur le périmètre de Managem : une prise de participation complémentaire par Managold de 30% dans Manacet, lui permettant de contrôler la société SMM auparavant mise en équivalence. 

Al Mada signale aussi dans sa communication les effets de l’entrée en vigueur de la nouvelle norme IFRS 9 sur ses actifs financiers et certaines de ses participations. 

Le fonds indique ainsi que cette disposition n’a pas eu d’impact significatif, sauf pour le groupe AWB (-4 MDH en Part du Groupe AWB soit -1,9 MDH en capitaux Part du Groupe Al Mada).

« Hormis AWB, l’impact le plus significatif remonté est celui de Managem : 35 MDH en capitaux propres », indique Al Mada.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Indicateurs trimestriels au 30 septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.