Aït Taleb: Le dépistage sera élargi pour préparer le déconfinement

Selon le ministre de la Santé, la situation épidémiologique au Maroc est maîtrisée pour le moment, puisque le Royaume est toujours dans la 2e étape de la propagation du coronavirus.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/15-04-2020/Ben-Taleb110.jpg-oui
Aït Taleb: Le dépistage sera élargi pour préparer le déconfinement

Le 15 avril 2020 à 11:37

Modifié le 15 avril 2020 à 13:31

En réponse à une question centrale sur l'évolution de la pandémie du coronavirus, à la Chambre des conseillers, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a indiqué que les mesures prises ont permis au Maroc d'éviter 6.000 décès, selon les études.

Interpellé sur les procédures et les mesures prises pour endiguer la propagation du virus, le ministre a souligné que la réalisation des tests de dépistage sera diversifiée et étendue dans le cadre d'une stratégie de préparation du déconfinement et de réduction du délai d'attente des résultats des analyses.

Le ministre a précisé que l'élargissement du cercle de dépistage contribuera à identifier les personnes ayant acquis l'immunité après le rétablissement du coronavirus et de diagnostiquer les patients atteints, soulignant la nécessité de poursuivre le confinement sanitaire en fonction du développement de la situation épidémiologique au Maroc.

M. Ait Taleb a appelé à la vigilance car "l’épidémie peut redoubler d'intensité", et recommandé le maintien de "l'état d'urgence sanitaire jusqu'à ce que la situation épidémiologique devienne rassurante".

A cet égard, il a affirmé que le principal indicateur qui présente des données sur la vitesse de propagation de l'épidémie, commence à diminuer et cela atteste, selon lui, d'une certaine maitrise de l'épidémie. "Mais cela ne signifie pas qu'il faut être optimiste et dire que nous avons remporté la bataille contre le coronavirus", a t-il dit, appelant à plus de vigilance car le virus peut se propager à très grande vitesse.

Le ministre a jugé "possible" d'effectuer des analyses de laboratoire à plus grande échelle, mais ce procédé encourt le risque d'épuisement des outils de dépistage", affirmant que le processus d'adaptation des ressources à la situation épidémiologique a porté ses fruits.

(Avec MAP)

Aït Taleb: Le dépistage sera élargi pour préparer le déconfinement

Le 15 avril 2020 à12:08

Modifié le 15 avril 2020 à 13:31

Selon le ministre de la Santé, la situation épidémiologique au Maroc est maîtrisée pour le moment, puisque le Royaume est toujours dans la 2e étape de la propagation du coronavirus.

com_redaction-96

En réponse à une question centrale sur l'évolution de la pandémie du coronavirus, à la Chambre des conseillers, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a indiqué que les mesures prises ont permis au Maroc d'éviter 6.000 décès, selon les études.

Interpellé sur les procédures et les mesures prises pour endiguer la propagation du virus, le ministre a souligné que la réalisation des tests de dépistage sera diversifiée et étendue dans le cadre d'une stratégie de préparation du déconfinement et de réduction du délai d'attente des résultats des analyses.

Le ministre a précisé que l'élargissement du cercle de dépistage contribuera à identifier les personnes ayant acquis l'immunité après le rétablissement du coronavirus et de diagnostiquer les patients atteints, soulignant la nécessité de poursuivre le confinement sanitaire en fonction du développement de la situation épidémiologique au Maroc.

M. Ait Taleb a appelé à la vigilance car "l’épidémie peut redoubler d'intensité", et recommandé le maintien de "l'état d'urgence sanitaire jusqu'à ce que la situation épidémiologique devienne rassurante".

A cet égard, il a affirmé que le principal indicateur qui présente des données sur la vitesse de propagation de l'épidémie, commence à diminuer et cela atteste, selon lui, d'une certaine maitrise de l'épidémie. "Mais cela ne signifie pas qu'il faut être optimiste et dire que nous avons remporté la bataille contre le coronavirus", a t-il dit, appelant à plus de vigilance car le virus peut se propager à très grande vitesse.

Le ministre a jugé "possible" d'effectuer des analyses de laboratoire à plus grande échelle, mais ce procédé encourt le risque d'épuisement des outils de dépistage", affirmant que le processus d'adaptation des ressources à la situation épidémiologique a porté ses fruits.

(Avec MAP)

A lire aussi


Communication financière

Publication complémentaire suite à l’avis réunion de l’assemblée générale extraordinaire de la société ALUMINIUM DU MAROC SA

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.