Wall Street toujours dans le vert après deux jours de gains

(AFP)

Le 8 décembre 2021

La Bourse de New York évoluait dans le vert mercredi, après avoir ouvert en ordre dispersé, à l’issue de deux jours de fort rebond durant lesquels les marchés ont été rassurés sur la dangerosité du variant Omicron.

Vers 15H30 GMT, l’indice Dow Jones gagnait 0,13%. Volatil, le Nasdaq qui avait largement récupéré mardi les pertes de la semaine d’avant, prenait 0,10%. Le S&P 500 avançait de 0,11%.

Mardi, l’indice des valeurs vedette avait gagné 1,40% à 35.719,43 points. Le Nasdaq et le S&P 500 avaient affiché leurs meilleures séances depuis mars. L’indice à forte concentration technologique avait bondi de 3,03% à 15.686,92 points et l’indice élargi S&P 500 avait grimpé de 2,07% à 4.686,75 points.

« En regardant les échanges ce matin, on peut dire que les inquiétudes sur Omicron se sont apaisées pour l’essentiel », a commenté Patrick O’Hare de Briefing.com.

Les indices étaient soutenus notamment par l’annonce par Pfizer et BioNTech qu’une troisième dose de leur vaccin neutraliserait le variant du coronavirus Omicron.

Selon les études réalisées par les deux laboratoires, « le vaccin est toujours efficace contre le Covid-19, également contre le variant Omicron, si il a été administré trois fois », mais ce variant n’est « probablement pas suffisamment neutralisé après deux doses ».

Pfizer a indiqué travailler « au développement d’un vaccin spécifique au variant Omicron » et espère le rendre disponible d’ici mars.

L’action Pfizer, dans le vert à l’ouverture, perdait néanmoins 1%. Merck qui a développé une pilule anti-Covid pour soigner certains adultes à risque, déjà commercialisée en Grande-Bretagne, grimpait de 0,44%.

« Cette nouvelle a donné un bon coup de pouce au marché à terme avant l’ouverture, mais l’enthousiasme initial s’est quelque peu estompé », notait Patrick O’Hare.

Les investisseurs étaient aussi encouragés mercredi par les progrès des négociations au Congrès sur le plafond de la dette. La Chambre des représentants a voté une feuille de route pour faire adopter un relèvement du plafond d’endettement ce qui déjà « réduit le risque d’un défaut de paiement des États-Unis ce mois-ci », se félicitait Art Hogan de National Securities.

Au niveau macroéconomique, la réunion monétaire de la Banque du Canada était sur le radar des opérateurs alors que l’inflation a atteint un sommet depuis vingt ans au Canada et que la banque centrale a déjà cessé son programme de soutien monétaire à l’économie pour faire face à la crise sanitaire.

Les investisseurs vont guetter aussi l’inflation aux États-Unis (CPI) publiée vendredi pour novembre.

Les analystes estiment que l’indice des prix à la consommation va culminer à 6,7% sur un an contre +6,2% le mois d’avant. Sur un mois, ils prévoient +0,7% contre +0,9% en octobre.

Ces chiffres vont conforter la banque centrale américaine, la Fed, dans son intention d’accélérer la diminution de ses achats d’actifs, ce qui ouvrira la porte à une hausse des taux au milieu de 2022.

« Il est quasiment certain que la Fed va faire cette annonce », estimait Patrick O’Hare, alors que la réunion monétaire se tient les 14 et 15 décembre.

Les rendements sur les bons du Trésor à 10 ans se tendaient légèrement à 1,50% contre 1,45%.

Au Congrès, le patron d’Instagram, filiale de Facebook (Meta, +0,21%), devait témoigner devant une commission alors que les élus évaluent l’impact du réseau social sur les adolescents.

Sept secteurs du S&P 500 sur onze étaient modestement dans le vert.

Après la clôture, les boursicoteurs attendront les résultats de GameStop, la chaîne de magasins de jeux vidéo dont l’action virale avait secoué Wall Street au début de l’année.

Nasdaq

Le 8 décembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.