Wall Street ouvre en hausse, le marché s’accroche malgré l’inflation

(AFP)

Le 15 novembre 2021

La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, le marché s’accrochant aux bonnes nouvelles, notamment un bon indice d’activité dans la région de New York, pour repousser les mauvaises, en particulier le spectre de l’inflation.

Vers 15H10, le Dow Jones était en hausse de 0,21% à 36.174,56 points, l’indice Nasdaq, à forte composition technologique, gagnait 0,12% à 15.879,44 points et l’indice élargi S&P 500, 0,15% à 4.689,75 points.

Le marché s’apprétait à enchaîner une troisième séance de hausse consécutive après le décrochage de mercredi, à la suite d’un chiffre d’inflation très élevé.

« Les investisseurs réagissent à la capacité des marchés actions à recevoir de très mauvaises nouvelles et à les encaisser plutôt bien », a commenté Karl Haeling, de la banque LBBW.

Malgré le choc d’une inflation sur un an aux Etats-Unis à 6,2%, au plus haut depuis 31 ans, « on a à peine perdu 2% et on a déjà récupéré l’essentiel, au point qu’on s’apprête de nouveau à aller chercher des records », a fait valoir l’analyste.

Au diapason, le marché obligataire continuait de traverser avec flegme cette poussée inflationniste. Le taux moyen des emprunts d’Etat américains à 10 ans restait proche de son niveau de vendredi, à 1,57% contre 1,56%.

Au rayon macroéconomie, la journée de lundi a bien commencé, avec l’indicateur d’activité manufacturière dans la région de New York qui est ressorti nettement supérieur aux attentes pour novembre, à 30,9 contre 20,3 attendu.

Alors que 92% des entreprises du S&P 500 ont publié leurs résultats cette saison, le marché aura droit à une dernière salve cette semaine, avec la grande distribution à l’honneur.

Home Depot et Walmart sont attendus mardi, puis Target et Lowe’s mercredi, avant Alibaba jeudi, avec sans doute de nouvelles indications sur les prix, les coûts et l’état de la chaîne d’approvisionnement.

A la cote lundi, Boeing gagnait du terrain (+3,39%), après les déclarations du directeur financier d’Airbus, Dominik Asam, qui a indiqué, dimanche, que l’avionneur européen n’était pas en mesure de produire suffisamment d’appareils monocouloirs pour faire face à la demande.

Nouveau repli pour Tesla (-3,80%), déjà très chahuté la semaine dernière. Dimanche, le directeur général Elon Musk a encore évoqué, lors d’un échange avec le sénateur démocrate Bernie Sanders, la possibilité de vendre davantage de ses actions. Il s’était déjà délesté d’environ 6,9 milliards de dollars de titres Tesla la semaine dernière.

Le spécialiste du lait d’avoine Oatly trébuchait (-19,39%), enfoncé par la publication d’un chiffre d’affaires trimestriel bien inférieur aux attentes.

Le producteur américain de boulettes de minerai de fer Cleveland-Cliffs reculait (-3,03%) après l’annonce que le gouvernement américain est prêt à évoquer avec le Japon une réduction des droits de douane sur l’acier et l’aluminium imposés sous la présidence Trump.

Même impact sur le groupe sidérurgique US Steel (-3,11%), également boudé par les investisseurs.

La chaîne de supermarchés à bas coûts Dollar Tree bondissait (+13,71%), après que le Wall Street Journal a annoncé, vendredi, que le fonds activiste Mantle Ridge avait pris une participation de plus de 5% au capital et allait réclamer un changement de stratégie.

Nasdaq

Le 15 novembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Covid. 171 nouveaux cas et 3 décès ce mercredi 1 décembre 2021