Wall Street ouvre en hausse, en attendant le président de la Fed

(AFP)

Le 27 août 2021

La Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi, les opérateurs retenant leur souffle avant le discours du président de la banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell, qui a commencé à 14H00 GMT.

Après avoir terminé en repli jeudi, les trois indices étaient dans le vert vers 13H55 GMT, le Dow Jones prenant 0,27% à 35.308,61 points, le Nasdaq, à forte composition technologique, 0,22% à 14.978,04 points, et l’indice élargi S&P 500, 0,29% à 4.482,76 points.

« L’appétit pour le risque s’est réduit jeudi, mais il revient ce matin avant le discours du président de la Fed », a commenté Patrick O’Hare, de Briefing.com, dans une note. M. Powell doit s’exprimer dans le cadre du symposium des banques centrales, à Jackson Hole (Wyoming).

L’allocution de Jerome Powell « pourrait favoriser la volatilité » du marché, ont prévenu les analystes de Schwab, dans une note.

De fait, l’indice VIX, qui mesure la volatilité du marché, remontait progressivement, à un niveau désormais proche de son plus haut niveau sur la semaine.

Quelques minutes avant l’ouverture, la présidente de l’antenne de Cleveland (Ohio) de la Fed, Loretta Mester, et les présidents de celles de Philadelphie et d’Atlanta, Patrick Harker et Raphael Bostic, ont estimé, dans des interviews, que le temps était venu de réduire les mesures de soutien à l’économie, mises en place durant la pandémie de coronavirus.

Sur les 24 dernières heures, pas moins de six membres de la Fed ont tenu un discours similaire.

Toujours côté macroéconomie, l’indice PCE, publié vendredi avant Bourse, a montré que les prix avaient moins progressé en juillet qu’en juin aux Etats-Unis, à 0,4% contre 0,5%, un chiffre qui conforte les observateurs qui tablent sur le caractère transitoire de l’actuelle poussée inflationiste.

Au tableau des valeurs, le fabricant d’ordinateurs HP se repliait (-2,63% à 28,34 dollars) après la publication, jeudi après Bourse, d’un chiffre d’affaires trimestriel inférieur aux attentes. Le directeur général Enrique Lores a attribué une partie de ces ventes décevantes aux problèmes d’approvisionnement du groupe.

HP entraînait dans sa chute son concurrent Dell (-4,51% à 96,97 dollars), qui s’il a lui fait mieux qu’attendu en termes de chiffre d’affaires et de bénéfice net, a également reconnu que sa chaîne logistique était sous tension, comme celle de tous les acteurs du secteur.

Egalement dans le rouge, le spécialiste des vélos d’appartement connectés Peloton (-8,65% à 104,23 dollars) pâtissait de prévisions considérées comme décevantes avec notamment l’annonce d’une baisse sensible du prix de son modèle le plus populaire.

Parmi les hausses, la chaîne de magasins de vêtements Gap tirait son épingle du jeu (+0,57% à 26,50 dollars) après la publication jeudi, après Bourse, d’un chiffre d’affaires et d’un bénéfice trimestriels supérieurs aux attentes.

Nasdaq

Le 27 août 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.