Wall Street fait une pause et termine en repli

Le 17 novembre 2021 à 21h24

Modifié 17 novembre 2021 à 21h24

La Bourse de New York a fait une pause mercredi et a terminé en repli, soucieuse de l’inflation qui fait s’apprécier le dollar.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l’indice Dow Jones a fini en recul de 0,58% à 35.931,05 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, a perdu 0,33% à 15.921,57 points. L’indice élargi S&P 500 a lâché 0,26% à 4.688,69 points.

« Le marché s’est mis en mode pause », a indiqué Peter Cardillo, analyste pour Spartan Capital Securities.

« Ce n’est rien de grave, ce n’est pas une interruption de la tendance haussière, mais seulement un répit qui n’indique pas que le marché a atteint un pic », a assuré le spécialiste.

« Les craintes de l’inflation et un dollar très fort sont les deux facteurs principaux de cette pause », a-t-il poursuivi.

Les signes d’inflation pourraient pousser la Banque centrale américaine (Fed) à avancer la hausse des taux d’intérêt au jour le jour, craignent les investisseurs.

Sept des onze secteurs du S&P ont conclu dans le rouge, plombés par celui de l’énergie (-1,80%) alors que les cours du pétrole brut ont plongé de plus de 2% mercredi, du fait notamment de l’appréciation du billet vert.

Le secteur des matériaux a aussi perdu 0,58% tandis que celui de l’immobilier a avancé de 0,71%.

« Les marchés ont aussi digéré des données divergentes du côté du secteur de l’immobilier et des résultats de la distribution », ont relevé les analystes de Schwab.

Au rang des indicateurs, les mises en chantier de logements neufs ont continué à reculer en octobre (-0,7%).

« Pas vraiment une bonne nouvelle », a affirmé Patrick O’Hare de Briefing.com alors que la construction immobilière est ralentie par les pénuries d’approvisionnement et les prix élevés, malgré une demande qui reste forte.

Mais, point positif, les permis de construire, un indicateur avancé du marché immobilier, ont en revanche rebondi plus que prévu, présentant une hausse de 4%, ce qui expliquait le progrès du secteur en Bourse.

Sur le plan des résultats trimestriels, si les distributeurs ont fait mieux que prévu, comme le géant Walmart (-0,85%) et la chaîne de bricolage Home Depot (+0,65% après +5,73% la veille) l’ont annoncé mardi, nombreux sont ceux qui ont tiré la sonnette d’alarme sur les hausses de prix.

Target a chuté (-4,73%) malgré de bons résultats annoncés avant l’ouverture. La chaîne de grands magasins a indiqué que la hausse de ses coûts était plus forte que ce qu’elle répercutait sur ses prix au détail.

Visa, membre du Dow Jones, a accusé le coup (-4,70% à 205 dollars) après qu’Amazon a annoncé cesser d’accepter les paiements par carte de crédit Visa au Royaume-Uni à compter du 19 janvier 2022, en raison des frais de traitement élevés facturés par Visa.

Tesla a continué d’avancer (+3,25% à 1.089 dollars), comme la veille malgré les annonces de ventes de blocs d’actions ces derniers jours par le directeur général Elon Musk. Le bouillant patron de Tesla a vendu pour 7,8 milliards de dollars de titres environ depuis une semaine.

Rivian, introduit en Bourse la semaine dernière, a subi une très forte baisse (-15,08% à 146 dollars) après avoir défié la gravité (+15,16% mardi).

Lucid, un autre compétiteur dans les véhicules électriques, a poursuivi sa montée en puissance (+5,35%) après avoir annoncé en début de semaine une hausse de 30% des réservations depuis fin septembre.

Les tapis de course et vélos connectés Peloton, qui traversent une phase difficile au sortir de la pandémie qui avait dopé ses ventes, ont lâché 6,78% alors qu’il a annoncé une prochaine augmentation de capital.

La marque de yaourts grecs Chobani, née il y a 16 ans, a déposé devant la SEC des documents pour une introduction à la Bourse de New York d’ici la fin de l’année.

Sur le marché obligataire, les taux sur les bons du Trésor à 10 ans reculaient à 1,59% contre 1,63% la veille.

Nasdaq

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS: Activité du Premier Semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.