χ

Wall Street commence la semaine dans le vert

(AFP)

AFP

Le 8 août 2022

La Bourse de New York débutait en hausse lundi en attendant une dernière salve de résultats d’entreprises et avant des chiffres cruciaux d’inflation mercredi.

Vers 14H00 GMT, le Dow Jones avançait de 0,82%, le Nasdaq grimpait de 1,38% et le S&P 500 de 0,86%.

Vendredi, le Dow Jones avait conclu à 32.803,47 points (+0,23%) et quasi stable sur la semaine (-0,13%).

Le Nasdaq, à dominante technologique, avait cédé 0,50% à 12.657,55 points, mais grimpé de 2,15% sur la semaine. Le S&P 500 avait lâché 0,16% à 4.145,19 points, mais fini une troisième semaine d’affilée dans le vert (+0,36%).

« Le fait saillant de la semaine dernière était le rapport sur l’emploi bien meilleur qu’attendu (…) les marchés ne devraient pas donc pas s’attendre à ce que la banque centrale (Fed) batte en retraite (sur les taux) jusqu’à ce qu’elle jugule l’inflation », estimait Art Hogan de B. Riley Wealth.

Après les solides embauches de juillet à 528.000 et un repli du taux de chômage à 3,5%, les acteurs du marché attendaient la publication mercredi de l’indice d’inflation CPI.

Les projections misent sur un ralentissement de la hausse des prix à +0,2% sur le mois contre +1,3% en juin et 9,1% sur un an, ce qui pourrait enfin suggérer que l’inflation a atteint un pic.

Peu d’indicateurs étaient au menu lundi mais encore plusieurs entreprises publiaient leurs résultats alors que les annonces des comptes trimestriels s’achèvent bientôt.

Quelque 432 des 500 compagnies du S&P ont rapporté leurs résultats et ils étaient meilleurs que prévu pour 77% d’entre elles.

L’adoption par le Sénat américain d’une loi sur la réduction de l’inflation, un plan de plus de 430 milliards de dollars d’investissements notamment pour la lutte contre le changement climatique et l’amélioration des services de santé, semblait « être un catalyseur positif », indiquait Patrick O’Hare de Briefing.

Le projet de loi devrait recevoir l’aval de la Chambre des représentants vendredi.

Quasiment tous les secteurs du S&P 500 ouvraient dans le vert, dont les dépenses de consommation discrétionnaires (+1,81%) mais aussi les matériaux (+1,60%) et l’immobilier (+1,10%).

Alors que les actions montaient, les rendements obligataires glissaient un peu, celui sur les bons du Trésor à dix ans s’inscrivant à 2,79% contre 2,82% vendredi.

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer cédait 0,42% après l’annonce du rachat pour environ 5,4 milliards de dollars de Global Blood Therapeutics (GBT), fabricant d’un médicament récemment approuvé contre une maladie génétique, la drépanocytose.

Alors que le prix d’achat de GBT était fixé à 68,50 dollars l’action, son titre grimpait de 4,36% à 66,63 dollars.

L’action spéculative de la chaîne d’articles pour la maison en difficulté Bed Bath and Beyond bondissait de 40,81% à 11,49 dollars.

La firme américaine d’analyse de données Palantir chutait de 13,35% après des pertes plus importantes que prévues au deuxième trimestre, notamment plombée par des taux de change défavorables.

Le bitcoin se maintenait au-dessus de la barre des 24.000 dollars, un plus haut depuis presque deux mois.

La plateforme d’échanges de cryptomonnaies Coinbase, qui devait annoncer ses résultats après la clôture du marché, prenait de la vigueur, en hausse de 10%.

Le 8 août 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.