χ

Quatre Palestiniens tués dans un raid israélien en Cisjordanie occupée

(AFP)

AFP

Le 28 septembre 2022

Quatre Palestiniens, dont le frère d'un Palestinien accusé d'une attaque meurtrière en avril à Tel-Aviv, ont été tués mercredi dans un raid de l'armée israélienne à Jénine, en Cisjordanie occupée, a affirmé le ministère palestinien de la Santé.

Ces violences sont les dernières en date dans cette zone qui est le théâtre de combats quasi-quotidiens entre les troupes israéliennes et des hommes armés palestiniens ces derniers mois.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a affirmé que quatre hommes ont été tués par balle par les forces israéliennes lors d'un raid à Jénine, et a fait état de 44 blessés.

Une source du gouvernorat de Jénine a déclaré à l'AFP que parmi les Palestiniens tués figure Abed Hazem, frère de Raad Hazem qui est accusé d'avoir commis un attentat meurtrier à Tel-Aviv en avril dernier.

L'armée israélienne a de son côté affirmé avoir abattu "deux suspects impliqués dans un certain nombre d'attaques récentes".

"Alors que le logement où se trouvaient les deux suspects était encerclé, un engin explosif a explosé et les suspects ont ouvert le feu en direction des forces de sécurité, qui ont riposté (...) tuant les deux suspects", a indiqué l'armée israélienne, confirmant que Abed Hazem était l'un des hommes tués.

Son frère, Raad Hazem est accusé d'avoir tué trois Israéliens lors d'une fusillade dans le quartier de Dizengoff, dans le centre de Tel-Aviv, le 7 avril. Il avait été abattu peu après l'attaque après une vaste chasse à l'homme.

Les forces israéliennes étaient depuis à la poursuite de son frère, Abed, et de leur père Fathi.

- Israël sur le qui-vive -

Vingt personnes ont été tuées dans une série d'attentats anti-israéliens depuis mars.

Depuis, l'armée israélienne a multiplié ses opérations en Cisjordanie, territoire occupé depuis 1967 par l'Etat hébreu, notamment dans les régions de Naplouse et Jénine où des groupes armés palestiniens sont actifs.

Ces opérations, fréquemment émaillées de heurts avec la population locale ou des combattants, ont fait des dizaines de morts côté palestinien et conduit à l'arrestation de plus de 1.500 personnes, selon le chef de l'armée israélienne, Aviv Kohavi.

Réagissant à ce nouveau raid meurtrier, le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina, a accusé mercredi Israël de "porter atteinte à la sécurité et à la stabilité en poursuivant une politique d'escalade".

Selon des analystes, la multiplication des raids israéliens en Cisjordanie affaiblit encore davantage l'Autorité palestinienne du président palestinien Mahmoud Abbas.

Israël a exigé des forces de sécurité de l'Autorité palestinienne qu'elles fassent davantage pour réprimer les hommes armés en Cisjordanie, et le Premier ministre israélien Yaïr Lapid a promis au début du mois qu'il n'hésiterait pas à "agir partout où l'Autorité palestinienne ne maintient pas l'ordre".

Les forces israéliennes sont sur le qui-vive pendant les grandes fêtes juives qui ont commencé dimanche avec Rosh Hashana, le nouvel an juif et se poursuivent jusqu'à mardi avec Yom Kippour, le jour le plus sacré du calendrier juif.

he-ha-bs-dms/rm

Le 28 septembre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.