Prix Sakharov: Navalny honoré pour sa défense de la liberté en Russie

Le 20 octobre 2021 à 14h20

Modifié 20 octobre 2021 à 14h20

Le prix Sakharov 2021 de défense de la liberté de pensée été décerné mercredi à l’opposant russe emprisonné Alexeï Navalny par le Parlement européen, qui a salué son combat « sans répit » pour la démocratie et contre la corruption dans son pays.

« Il a combattu sans répit la corruption du régime de Vladimir Poutine. Cela lui a coûté sa liberté et presque sa vie », a indiqué sur Twitter le président du Parlement européen, l’Italien David Sassoli.

« Au nom du Parlement européen, je demande sa libération immédiate et inconditionnelle », a officiellement réclamé dans l’hémicycle strasbourgeois l’eurodéputée écologiste finlandaise Heidi Hautala, vice-présidente de l’institution.

« Les autorités russes doivent cesser tout harcèlement, toute intimidation et toute attaque contre l’opposition, la société civile et les médias », a-t-elle ajouté.

Les autorités russes n’ont pas réagi dans l’immédiat mercredi après-midi.

Pour le Fonds de lutte contre la corruption, l’organisation fondée par Alexeï Navalny, interdite en Russie depuis l’été, ce prix récompense tous les Russes luttant pour « la vérité ».

« Ce prix Sakharov c’est bien sûr un prix pour vous, les gens pas indifférents qui même dans les périodes les plus sombres, ne craignent pas de dire la vérité », a réagi sur Twitter l’organisation.

– « Voix forte de la Russie » –

Sur fond de tensions entre la Russie et les Occidentaux, le choix d’Alexeï Navalny a immédiatement été salué par le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg.

Ce prix est « la reconnaissance du rôle important qu’il a joué depuis de nombreuses années pour défendre les valeurs de la démocratie et être une voix forte en Russie », a dit le chef de l’Alliance atlantique devant la presse à Bruxelles.

La candidature de M. Navalny était soutenue par le PPE (droite), principal groupe politique du Parlement européen, et le groupe centriste Renew, troisième force politique.

De leur côté, les groupes S&D (gauche) et écologistes avaient proposé d’honorer les femmes afghanes se battant pour l’égalité et leur liberté face au régime des talibans, à qui le Parlement européen a également « rendu hommage ».

Le Parlement européen témoigne ainsi de son engagement auprès des Russes et des Afghans aspirant à « une vie sans peur », a souligné Heidi Hautala.

L’ex-présidente par intérim de Bolivie, Jeanine Añez, actuellement emprisonnée, avait également été présélectionnée pour recevoir ce prix.

– Antichambre du Nobel –

Principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny est incarcéré pour fraude dans une affaire largement considérée comme relevant de la répression politique.

Il avait failli mourir empoisonné en août 2020, ce que les occidentaux ont attribué aux services russes. Moscou a nié toute implication. Navalny avait été soigné en Allemagne, ce qui avait tendu les relations entre Berlin et Moscou, puis il avait été emprisonné dès son retour en Russie.

Après l’intellectuel ouïghour Ilham Tohti, condamné à la prison à vie en Chine pour « séparatisme », lauréat en 2019, le prix portant le nom du grand dissident de l’URSS Andreï Sakharov avait été attribué en 2020 à « l’opposition démocratique » au président Alexandre Loukachenko au Bélarus et reçu par sa cheffe de file Svetlana Tikhanovskaïa.

Lancé en 1988, le prix Sakharov « pour la liberté de l’esprit » récompense chaque année des personnes ou organisations défendant les droits de l’Homme et les libertés fondamentales. Il est doté d’une somme de 50.000 euros.

A plusieurs reprises le prix a fait office d’antichambre du Nobel de la paix, comme pour le gynécologue congolais Denis Mukwege et la Yazidie Nadia Murad, la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai ou encore Nelson Mandela, premier lauréat du prix Sakharov.

Co-lauréat du Nobel de la Paix cette année, le journaliste russe Dmitri Mouratov, rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, l’un des derniers médias ouvertement critiques du pouvoir en Russie, a affirmé qu’il aurait pour sa part remis le Nobel de la Paix à Alexeï Navalny, bête noire du président russe.

Le prix Sakharov sera remis officiellement lors d’une cérémonie dans l’hémicycle du Parlement européen à Strasbourg le 15 décembre.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M-Communication Financière des Résultats semestriels 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.