Nigeria: offensive militaire contre des gangs auteurs d’enlèvements

(AFP)

Le 6 septembre 2021

L’armée nigériane, appuyée par des hélicoptères et avions de combat mène une offensive contre des gangs dans le Nord-Ouest du Nigeria, où les réseaux mobiles ont été récemment coupés, ont indiqué lundi à l’AFP des sources sécuritaires et des habitants.

Le 1er septembre, des criminels armés, appelés localement « bandits », ont enlevé dans l’Etat de Zamfara, 73 écoliers, dernier kidnapping en date d’une longue série dans des établissements scolaires et universitaires du Nord-Ouest du pays.

Vendredi, le régulateur des télécommunications avaient appelé les opérateurs mobiles à couper leurs réseaux dans l’Etat de Zamfara pour deux semaines, à la demande des autorités locales, lesquelles affirment que les bandits sont informés de mouvements de troupes ou se coordonnent par téléphone.

Samedi, des avions de combats ont entamé des raids contre des camps de gangs dans cet Etat, après la coupure des réseaux.

Les opérations militaires se poursuivaient lundi pour le troisième jour consécutif sur des camps dans la forêt de Sububu, dans le district de Shinkafi, ont indiqué deux sources sécuritaires à l’AFP.

Cette forêt fait partie de la vaste forêt de Rugu, qui s’étend sur les Etats de Kaduna, Katsina, Zamfara et Niger et abrite de nombreux camps de gangs.

« Plusieurs camps ont été attaqués, un nombre important de bandits ont été neutralisés », a déclaré à l’AFP une de ces sources ayant connaissance des opérations.

« Les bandits sont sous pression et en déroute et nos troupes les poursuivent », a poursuivi cette source ayant requis l’anonymat.

Une deuxième source sécuritaire a confirmé que des camps de bandits étaient attaqués au sol et depuis les airs.

Le Nord-Ouest du Nigeria est miné depuis des années par de violents conflits entre cultivateurs locaux et pasteurs nomades, au sujet de l’accès à la terre et à l’eau.

Cette violence s’est considérablement aggravé avec l’émergence de gangs, souvent forts de centaines de membres, qui attaquent et pillent des localités, volent le bétail et kidnappent les habitants pour obtenir des rançons.

Ces gangs ont récemment intensifié leurs enlèvements en masse d’élèves dans des établissements scolaires et universitaires dans le Nord-Ouest et le centre du Nigeria.

Un millier d’élèves ou étudiants ont été enlevés depuis décembre au Nigeria, pour la plupart libérés depuis après négociations.

Il n’a pas été possible de contacter les autorités de Zamfara en raison de la coupure des réseaux et les informations sur les opérations en cours sont rares.

« Il y a des soldats dans la forêt et des jets au-dessus de nos têtes, mais personne ne peut dire ce qu’il se passe », a déclaré Bube Altine, un négociant en céréales de Shinkafi, qui a pu parler à l’AFP depuis un marché de l’Etat voisin de Katsina.

Plusieurs Etats du Nord-Ouest du Nigeria ont restreint la circulation des motos, la vente de carburant et le commerce de bétail, afin de tenter d’entraver mouvements et activités des criminels.

Le 6 septembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Élection du bureau du conseil régional de Marrakech-Safi (En direct)

Élection du bureau du conseil régional de Marrakech-Safi (En direct)