Les Serbes du Kosovo appelés à voter sur la révocation de maires albanais

(AFP)

Le 21 avril 2024

Les villes majoritairement serbes du nord du Kosovo organisent dimanche un référendum sur la révocation des maires albanais élus avec à peine 3% de participation il y a un an.

Les maires objets du référendum avaient été élus en avril 2023 lors de municipales boycottées par les Serbes du Kosovo - qui étaient ensuite descendus dans la rue pour empêcher les nouveaux édiles d'exercer leurs fonctions.

Plusieurs dizaines de soldats de l'Otan avaient été blessés dans ces manifestations, certains grièvement.

Cet hiver, le plus grand parti serbe du Kosovo, Srpska lista, a réussi à rassembler suffisamment de signatures dans les municipalités de Zvecan, Mitrovica Nord, Leposavic et Zubin Potok, toutes dans le nord du Kosovo, pour appeler à un référendum sur leur éviction.

Dimanche, les électeurs devront répondre à la question: "Pour ou contre la destitution des maires des communes: Leposavic, Zubin Potok, Zvecan et Mitrovica Nord".

Les bureaux de vote doivent ouvrir à 07H00 locales (05H00 GMT) et fermer 12 heures plus tard.

Si le "pour" l'emporte, la présidente du Kosovo, Vjosa Osmani, convoquera de nouvelles élections.

- Appel au boycott -

Mais d'une victoire assurée il y a quelques semaines, la situation est passée à un imbroglio politique et logistique: les responsables serbes ont appelé les citoyens à boycotter le scrutin à peine 15 jours avant la date prévue.

"Notre position est de ne pas participer au référendum convoqué par [le Premier ministre du Kosovo] Albin Kurti car il a tout fait pour que le vote échoue", a expliqué le chef du parti Zlatan Elek.

"Il s'agit d'une tentative de la Liste serbe de prendre en otage la communauté serbe, mais elle échouera et le processus ne s'arrêtera pas", a dénoncé un des responsables de la Commission électorale, Alban Krasniqi.

La Commission a dû en urgence trouver de quoi ouvrir des bureaux de vote, après que 33 écoles ont refusé d'organiser le vote - les directeurs, serbes, des établissements concernés ont expliqué que des activités culturelles étaient déjà prévues tous les week-ends du mois d'avril.

Les relations entre Pristina et la minorité serbe du nord du Kosovo, soutenue et financée en partie par Belgrade, sont tendues depuis l'indépendance, proclamée en 2008.

En septembre, la mort d'un policier kosovar et la découverte d'un commando surarmé composé de Serbes avait encore une fois fait craindre une escalade violente. Et la récente interdiction des dinars serbes, monnaie utilisée dans le nord, a encore tendu la situation.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Le 21 avril 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.