Le New York Times compte plus de 8 millions d’abonnés

(AFP)

Le 4 août 2021

Le New York Times a récemment franchi la barre des 8 millions d’abonnés à son site et son édition imprimée et espère en recenser plus de 8,5 millions d’ici la fin de l’année, selon un communiqué publié mercredi.

L’objectif est d’attirer autant de nouveaux abonnés qu’en 2019, soit environ un million, a souligné la directrice générale Meredith Kopit Levien.

Le quotidien américain ne prévoit toutefois pas de renouveler sa performance de 2020, quand le nombre de clients payants avait bondi de deux millions à la faveur d’une actualité particulièrement riche, entre le début de la pandémie et la campagne électorale présidentielle entre Donald Trump et Joe Biden.

Dix ans après le lancement de son offre numérique payante, environ 89% des abonnés le sont uniquement à des produits en ligne.

Les nouvelles souscriptions numériques enregistrées au deuxième trimestre se sont partagées entre le site d’actualités (77.000 nouveaux abonnements) et les applications de cuisine, de jeux et de produits audio (65.000).

Côté financier, le groupe a doublé son bénéfice net sur la période, à 54 millions de dollars, tandis que son chiffre d’affaires a progressé de 23% pour atteindre 498 millions de dollars.

Les revenus tirés des abonnements ont augmenté de 16% à 339 millions et ceux tirés de la publicité ont bondi de 66% par rapport à la même période l’an dernier, quand l’économie tournait au ralenti en raison des restrictions liées à la pandémie, à 113 millions de dollars.

L’action du quotidien bondissait de 12% dans les premiers échanges de la séance à Wall Street.

Le 4 août 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.