L’Australien Qantas affiche de nouvelles pertes après une année ‘diabolique’

(AFP)

Le 26 août 2021

La compagnie aérienne australienne Qantas a annoncé jeudi plus d’un milliard d’euros de pertes annuelles, après ce qu’elle décrit comme une année « diabolique » marquée par les restrictions de voyage.

La compagnie phare du pays a affiché 1,83 milliard de dollars australiens (1,13 milliards d’euros) de pertes sous-jacentes avant impôts sur douze mois au 30 juin dernier, un chiffre s’élevant à 2,35 milliards de dollars australiens (1,45 milliards d’euros) en tenant compte des coûts exceptionnels tels que les indemnités de licenciement et la mise à l’arrêt d’avions.

Lors de l’exercice précédent, le groupe avait déjà subi plus de 1,5 milliard d’euros de déficit, dû à l’impact de la pandémie sur les compagnies aériennes dans le monde.

La pandémie depuis son commencement a pesé pour 16 milliards de dollars australiens (10 milliards d’euros) sur le chiffre d’affaires de Qantas, a estimé son PDG Alan Joyce, un coût qui pourrait monter à 20 milliards de dollars australiens (12 milliards d’euros) fin 2021.

« Ces pertes montrent l’impact qu’ont eu une année entière de fermeture des frontières internationales et plus de 330 jours de restrictions des vols intérieurs sur la compagnie nationale », a-t-il dit dans un communiqué.

« Les conditions commerciales ont été franchement diaboliques », a-t-il ajouté.

Les périodes d’ouverture des frontières entre Etats australiens début 2021 ont stimulé brièvement les revenus, a expliqué l’entreprise, mais le retour des restrictions sur les vols intérieurs après l’apparition du variant Delta à Sydney a provoqué l’annulation de la majorité des vols.

L’Australie, qui a enregistré près de 47.000 infections au Covid-19 et 986 morts, est confrontée à une résurgence du coronavirus qui a obligé à confiner la moitié de la population.

Qantas a récemment annoncé que 2.500 employés seraient envoyés en congés sans soldes, alors que des milliers de pilotes et membres d’équipage l’avaient déjà été ou avaient été licenciés en 2020.

La compagnie aérienne espère désormais un retour des vols internationaux d’ici la fin de l’année, lorgnant sur des destinations à fort taux de vaccination comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ou Singapour.

Cependant aucune des précédentes prédictions de la compagnie concernant la reprise des longs courriers ne se sont réalisées et le gouvernement n’a pas encore annoncé quand seront assouplis les contrôles stricts aux frontières australiennes.

Le 26 août 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.