χ

L'armateur CMA CGM prend le contrôle du groupe de presse La Provence

(AFP)

AFP

Le 30 septembre 2022

Après des mois d'incertitude, le tribunal de commerce de Bobigny a validé vendredi le rachat du groupe de presse La Provence par l'armateur CMA CGM pour 81 millions d'euros, une décision attendue après un accord avec son concurrent Xavier Niel, fondateur de Free.

"Nous autorisons la cession au profit de la société CMA CGM (...) de 89% des actions composant le capital de la société La Provence" (qui étaient détenues par le groupe Bernard Tapie en liquidation judiciaire, NDLR), écrit le tribunal de commerce dans son ordonnance, consultée par l'AFP.

Près d'un an après le décès de l'emblématique homme d'affaires puis une longue bataille devant les tribunaux, CMA CGM et le groupe de Xavier Niel s'étant longtemps déchirés pour le contrôle du navire amiral de la presse du sud de la France, un des géants mondiaux du transport maritime prend les commandes d'un groupe qui compte 850 salariés et publie les quotidiens La Provence et Corse Matin.

En s'offrant ces journaux, CMA CGM, basé à Marseille, fait également une entrée remarquée dans l'univers des médias. L'appétit de l'armateur ne s'arrête pas là puisque Rodolphe Saadé est également en lice pour la reprise de la chaîne M6, au sein d'un attelage mené par Stéphane Courbit (FL Entertainment).

"Je me réjouis de cette décision qui vient clore plusieurs mois de travail et d’intense mobilisation de l’ensemble des parties", a salué dans un communiqué le liquidateur judiciaire du groupe Bernard Tapie, Marc Sénéchal.

"Voilà une excellente nouvelle pour les CSE et syndicats que je représente et qui depuis le début de la procédure se battent pour que l’offre de la CMA soit choisie", a également réagi auprès de l'AFP leur avocate Catherine Szwarc. "Seule cette offre garantit la pérennité des titres La Provence et Corse-Matin, seule cette offre garantit le maintien des emplois et le développement de l’entreprise", a-t-elle estimé.

- "Beaucoup d'attentes" -

Soulagement également du côté des syndicats: "On a beaucoup d’espoir et beaucoup d'attentes. Cette période d’incertitude a mis l’entreprise en grande difficulté, donc on se réjouit de l’arrivée de ce nouvel actionnaire après 10 ans d’inertie sous l’ère Tapie", a réagi auprès de l'AFP Sophie Manelli, déléguée SNJ de la Provence.

"On attend maintenant la nomination d’un nouveau directeur de la rédaction" poursuit la syndicaliste, mettant en garde contre une reproduction de "erreurs du passé avec des noms ronflants". "Il faut faire primer la compétence et la connaissance de la presse quotidienne régionale, que les compétences des journalistes puissent de nouveau s'exprimer. On a besoin de tourner une page il faut aller vite pour redonner du souffle", a-t-elle ajouté.

La décision du tribunal de commerce constitue l'épilogue d'un bras de fer judiciaire qui a opposé durant des mois deux milliardaires: Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM, au patron de Free, Xavier Niel, qui détient déjà des parts dans plusieurs médias (Nice-Matin, Le Monde...).

Il était attendu depuis que les deux groupes avaient annoncé fin août avoir signé "un accord de rachat par la CMA CGM de l'intégralité des titres (11%) détenus par NJJ, la holding de Xavier Niel, dans le capital de la Provence.

L'accord entre les deux mastodontes de l'économie prévoit également la création d'une coentreprise afin de "développer une nouvelle imprimerie dans le Var".

Cette dernière "a vocation d'ici fin 2024 à assurer l'impression de l'ensemble" des titres des groupes La Provence, hors Corse-Presse, et du quotidien régional Nice-Matin, propriété de Xavier Niel, qui est également actionnaire du Monde à titre individuel, avaient précisé les intéressés dans un communiqué commun.

Au terme d'un second appel d'offres lancé en février, seul le projet de reprise de CMA CGM avait été retenu par les co-liquidateurs judiciaires, car "mieux-disant", à 81 millions d'euros contre 20 millions pour celui de Xavier Niel. Cette offre avait également été validée par les six comités sociaux et économiques (CSE) de l'entreprise.

CMA CGM récupère aussi le "compte courant (de La Provence) ouvert dans (ses) livres pour un montant indicatif de 8,1 millions d'euros au 1er janvier 2022".

fan-pr/iw/spi

Le 30 septembre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.