χ

La Bourse de Paris termine en petite hausse grâce au repli des taux

(AFP)

AFP

Le 1 décembre 2022

La Bourse de Paris a bouclé la séance de jeudi en légère hausse de 0,23%, dans la foulée d'une baisse des taux d'intérêt obligataires après un discours du patron de la banque centrale américaine, qui a évoqué un ralentissement du resserrement monétaire de la FED.

L'indice vedette CAC 40 a gagné 15,42 point à 6.753,97 points. La veille, la place parisienne avait clôturé en hausse de 1,04%, terminant la dernière séance de novembre avec un indice qui a bondi de 7,5% sur le mois.

"C'est surtout le discours de Jerome Powell qui guide la tendance du jour" car "la question de quand la Fed va commencer à ralentir ses hausses de taux est la seule chose qui intéresse les investisseurs", estime Lionel Melka, directeur de la recherche à Homa Capital. "Et on dirait que ce point est arrivé."

La patron de la Réserve fédérale américaine a indiqué mercredi après la clôture des marchés européens une possible modération des hausses de taux dès décembre, tout prévenant que le travail était loin d'être terminé: "l'inflation reste bien trop élevée", a-t-il martelé.

Les indices de Wall Street ont bondi de 2% à plus de 4% dans la foulée de cette déclaration et sur le marché obligataire les taux d'intérêt des Etats européens refluaient nettement. Le taux de la dette française à 10 ans a terminé à 2,26%, contre 2,40% la veille.

Après un début de séance en nette hausse, la Bourse de Paris a ralenti: l'élan s'est essoufflé face à des données macroéconomiques peu réjouissantes.

L'activité générale de l'industrie manufacturière américaine s'est contractée au mois de novembre, une première depuis mai 2020, au plus fort de la pandémie de Covid-19, l'indice de la fédération professionnelle ISM.

En France, l'activité manufacturière a continué à se contracter en novembre, toutefois moins fortement que le mois précédent, tandis que les tensions inflationnistes ont montré des signes d'atténuation, selon des données du cabinet S&P Global.

"Le pense que les marchés n'a pas encore pris en compte la récession de 2023", souligne Lionel Melka. Les investisseurs font donc preuve d'un peu de prudence face à des indicateurs annonciateurs de récession.

La "tech" en haut du CAC 40

Le secteur technologique a profité de la baisse des taux obligataires. Dassault Systèmes a bondi de 4,52% à 36,67 euros, Capgemini de 4,44% à 178,60 euros, Teleperformance de 2,69% à 221,20 euros et Soitec de 4,56% à 160,55 euros.

Pierre et Vacances repasse dans le vert

Le groupe Pierre et Vacances, numéro un européen des résidences de loisirs, a renoué avec les profits lors de son exercice 2021/2022, grâce notamment à de nouveaux investisseurs. Son action a grimpé de 8,11% à 0,92 euros.

Résultats positifs pour Valneva

Le laboratoire franco-autrichien de biotechnologie Valneva a rapporté des résultats positifs concernant l'étude clinique sur l'efficacité de son vaccin contre la maladie de Lyme, développé avec l'américain Pfizer. Son action est montée de 8,08% à 6,77 euros.

Bruxelles s'intéresse à Vivendi et Lagardère

La Commission européenne a annoncé mercredi l'ouverture d'une "enquête approfondie" sur le projet de rachat du groupe de médias français Lagardère (+2,81% à 19,75 euros) par son compatriote Vivendi (+3,78% à 8,90 euros), estimant que l'opération risquait de réduire la concurrence dans l'édition de livres et de magazines.

EDF: point d'étape de l'OPA

L'Etat français a dépassé le seuil des 90% des droits de vote d'EDF, selon un document de l'Autorité des marchés financiers (AMF). En pleine OPA sur l'énergéticien, l'Etat doit encore acquérir près de 5% du capital pour engager le retrait de cote de l'entreprise.

Euronext CAC40

Le 1 décembre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.