χ

La Bourse de Paris stable à l'ouverture

(AFP)

AFP

Le 6 décembre 2022

La Bourse de Paris est stable dans les premiers échanges mardi, dans un marché engourdi par l'absence d'indicateurs et avec des investisseurs se méfiant davantage des prochaines décisions de politique monétaire.

L'indice vedette CAC 40 grappillait 3,75 points (+0,06%) à 6.700,71 points vers 10H10. La veille, il avait reculé de 0,57%.

Au terme d'une année dominée sur le marché par les politiques des banques centrales dans le monde, les investisseurs attendent les dernières réunions de 2022 avec l'espoir qu'elles amorcent un nouveau cycle, ou au moins qu'elles achèvent la série de brutales remontées des taux directeurs.

La confirmation d'un probable ralentissement à venir des hausses des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed) par son président Jerome Powell la semaine dernière avait ravi les marchés.

Mais l'atmosphère s'est un peu tendue après la publication de deux indicateurs montrant la résilience de l'économie américaine. Or plus l'activité économique est forte plus les risques d'inflation sont importants.

Et les investisseurs craignent que la Fed puisse "ne pas avoir encore fini son travail" contre l'inflation dans ces conditions, et qu'elle ne ralentisse pas tout de suite ses hausses de taux, décrit John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

Aux États-Unis lundi, le Dow Jones a abandonné 1,40%, l'indice Nasdaq a cédé 1,93% et l'indice élargi S&P 500 a lâché 1,79%.

Trou d'air pour Aéroports de Paris

L'action Aéroports de Paris (ADP) a chuté de plus de 10% à l'ouverture accusant le coup après la vente des participations de l'exploitant d'aéroports néerlandais Schiphol à un prix bien inférieur au cours de la veille.

Schiphol a annoncé la vente de la totalité des 3,9% d'Aéroports de Paris qu'il détenait jusqu'alors, conformément à un accord entre les deux entreprises, à un prix de 133 euros par action.

Catana fend les flots

Le groupe de catamarans Catana progressait de 5,30% à 6,16 euros après ses résultats annuels 2021/2022 qui ont mis en valeur la hausse de ses marges et de sa trésorerie.

L'action avait déjà progressé dans le sillage de Beneteau lundi après ses résultats. Ce dernier montait encore de 7,36% à 13,72 euros mardi, soit une hausse de 25% en deux jours.

Société générale dégradée

JP Morgan a abaissé la recommandation de Société Générale et revu à la baisse son objectif de cours, entraînant celui-ci dans le rouge. L'action perdait 1,64% à 22,72 euros, pire baisse de l'indice phare CAC 40.

Euronext CAC40

Le 6 décembre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.