χ

La Bourse de Paris rétive, les menaces de la Russie et la Fed inquiètent

(AFP)

AFP

Le 21 septembre 2022

La Bourse de Paris se montrait légèrement timorée mercredi matin, les investisseurs restant à distance avant les conclusions de la Réserve fédérale américaine et face au risque d’escalade dans le conflit en Ukraine.

Après une ouverture en net repli, l’indice de référence CAC 40, cédait 0,10% à 5.973,75 points vers 10H30, après six séances de baisse consécutive.

La Fed devrait procéder mercredi à un relèvement de 0,75 point de pourcentage de ses taux, comme en juin et juillet, pour combattre une inflation américaine toujours très élevée, au risque de sérieusement fragiliser la première puissance économique mondiale.

L’institution, qui procède à un durcissement des conditions financières depuis mars, répète depuis des mois que sa priorité est de lutter contre l’inflation qui rend la vie dure aux ménages et aux entreprises.

Elle devrait « montrer qu’elle contrôle la situation en relevant ses taux de 75 points de base mais aussi indiquer que d’autres hausses substantielles suivront jusqu’à ce qu’il y ait une preuve évidente que l’inflation redescende à un taux soutenable », indique Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Le contexte géopolitique dégradé contribuait à renforcer l’aversion pour les actifs risqués et à privilégier le marché de la dette, ce qui faisait reculer les rendements obligataires.

Le rendement sur l’emprunt allemand à dix ans (Bund), qui fait référence en zone euro, se repliait à 1,85% contre 1,93% la veille. En France, le taux de même maturité redescendait à 2,41% après avoir atteint mardi 2,48%, un record depuis janvier 2014.

Le président Vladimir Poutine a annoncé mercredi la mobilisation de centaines de milliers de Russes pour combattre en Ukraine, prévenant l’Occident que Moscou utiliserait « tous les moyens » pour se défendre.

Cette « mobilisation partielle » décrétée en Russie, qui risque d’ouvrir la voie à une nouvelle escalade de la guerre en Ukraine, faisait grimper les cours du pétrole et bondir le dollar à un plus haut en 20 ans face à un panier d’autres grandes devises. Le billet vert profite par ailleurs depuis quelque temps des perspectives de durcissement monétaire de la Fed.

Les valeurs pétrolières en hausse

TotalEnergies prenait 2,60% à 49,44 euros, GTT montait de 3,13% à 118,70 euros, Maurel & Prom gagnait 3,05% à 4,39 euros.

Le fabricant de tubes sans soudure Vallourec a annoncé avoir signé un accord avec le géant pétrolier saoudien Aramco pour lui fournir des tubes pendant dix ans sur la base de commandes trimestrielles livrées par son usine implantée dans le royaume. Le titre grimpait de 8,38% à 10,33 euros vers 10H10.

Offre de Schneider pour détenir Aveva

Le géant des équipements électriques et automatismes industriels Schneider Electric (-0,86% à 115,04 euros vers 10H10) va racheter l’intégralité de l’éditeur britannique de logiciels Aveva, dont il détient déjà 60% depuis 2017, conformément à ce qu’il avait indiqué fin août.

Euronext CAC40

Le 21 septembre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.