La Bourse de Paris poursuit son ascension (+0,33%)

(AFP)

Le 4 août 2021

La Bourse de Paris a fini en petite hausse de 0,33% mercredi, restant globalement optimiste grâce à une saison de résultats d’entreprises positive et au soutien assuré des banques centrales.

L’indice vedette CAC 40 a pris 22,42 points à 6.746,23 points, à nouveau au plus haut depuis septembre 2000. Il a connu une troisième séance positive après avoir progressé de 0,72% mardi.

Si les marchés européens sont restés dans le vert toute la journée, Wall Street est partie à la baisse après la publication de chiffres sur l’emploi américains décevants.

Les créations d’emplois aux Etats-Unis ont fortement baissé en juillet: 330.000 emplois seulement dans le secteur privé, selon l’enquête mensuelle de la firme de services aux entreprises ADP, quand les analystes en attendaient 650.000.

Des données qui ne sont cependant pas une si mauvaise nouvelle.

La banque centrale américaine (Fed) « ne regarde qu’une seule chose, c’est l’emploi ! Et avec une dynamique de l’emploi qui est en-dessous de ce qu’elle devrait être au regard de l’activité économique, il n’y a aucune raison qu’elle normalise sa politique monétaire », explique Frédéric Rozier, gérant de portefeuille chez Mirabaud France.

Le spectre de voir les banques centrales réduire les mesures exceptionnelles prises pour faire face à la crise liée à la pandémie, s’éloigne donc, ce qui rassure les investisseurs.

Le président de la Fed, Jerome Powell, a en effet affirmé fin juillet que tant que l’économie et le marché de l’emploi ne se seront pas complètement relevés, l’institution continuera à mener une politique monétaire accommodante.

« Ce sont les banques centrales qui font le marché », rappelle M. Rozier.

Le secteur des services aux Etats-Unis a par ailleurs enregistré une croissance plus forte que prévu en juillet malgré la persistance de la pénurie de main-d’oeuvre, selon l’indice de la fédération professionnelle ISM, qui a atteint un niveau record.

En France, la croissance de l’activité du secteur privé s’est poursuivie en juillet, même si le rythme d’expansion a ralenti un peu plus qu’initialement estimé.

Renault et Saint-Gobain en haut du tableau

Des titres d’entreprises très dépendantes de la conjoncture économique ont occupé les premières marches du CAC 40, à l’instar du constructeur automobile Renault, qui a pris 3,98% à 33,59 euros.

Saint-Gobain a avancé de 3,54% à 63,73 euros. Le géant des équipements électriques et automatismes industriels Schneider Electric (+2,65% à 147,72 euros) et le constructeur automobile Stellantis (+2,21% à 17,42 euros) ont également attiré les investisseurs.

Thales cède son activité ferroviaire au japonais Hitachi Rail

Thales (+0,18% à 87,80 euros) va céder au conglomérat industriel japonais Hitachi son activité liée à la numérisation de systèmes ferroviaires, dont la valeur d’entreprise s’élève à 1,66 milliard d’euros, souhaitant se recentrer sur le secteur aérospatial, la défense et la sécurité numérique.

Euronext CAC40

Le 4 août 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.