χ

La Bourse de Paris en légère hausse malgré un contexte macroéconomique morose

(AFP)

AFP

Le 16 août 2022

La Bourse de Paris était en légère hausse mardi (+0,47%), gardant prudemment le cap pris en début de semaine, malgré des indicateurs macroéconomiques moroses en Chine, aux Etats-Unis et en Europe.

L’indice CAC 40 prenait 30,60 points à 6.600,55 points vers 10H30. La veille, il avait terminé dans le vert d’une courte tête (+0,25%), se remettant rapidement de la publication d’indicateurs macroéconomiques américains et chinois jugés décevants.

La Bourse de Paris a conclu positivement six semaines d’affilée.

Persuadés que des signes de faiblesse de l’économie pousseront la Banque centrale américaine (Fed) à plus de modération, certains investisseurs tablent toujours sur un assouplissement des hausses des taux directeurs de l’institution.

« Les investisseurs semblent être sujets à ce qu’on appelle une dissonance cognitive face à la situation de l’économie mondiale », observe Michael Hewson, analyste à CMC Markets, illustrant la tendance haussière des marchés malgré ce contexte macroéconomique morose.

Concernant l’Europe, « si la forte baisse des prix du pétrole a été au cœur des préoccupations hier, on ne peut pas en dire autant des prix du gaz, qui ont terminé la séance en forte hausse lundi. Ils forment le principal vent contraire que les marchés européens doivent affronter », estime M. Hewson.

Le TTF néerlandais, la référence du gaz naturel en Europe grimpait de 2,68% à 226,000 euros le mégawattheure (MWh) vers 10H30 après avoir atteint 232 euros, son plus haut niveau depuis mars.

Lundi, les foyers allemands ont pour leur part appris que la facture annuelle de gaz allait s’alourdir de plusieurs centaines d’euros en raison de la crise de l’énergie, le gouvernement promettant toutefois d’amortir le choc pour les plus modestes.

A Paris, les tensions sur l’énergie se dissipent

La chute des prix du pétrole couplée à la hausse des prix du gaz rend les valeurs énergétiques particulièrement sensibles.

TotalEnergies remontait de 1,34% à 51,39 euros vers 10H20, après avoir terminé lundi en queue de peloton du CAC 40.

Côté gaz et électricité, Engie prenait 1,18% à 13,00 euros et Air Liquide perdait 0,33% à 136,90 euros.

Le cours de Veolia gagnait quant à lui 1,88% à 25,52 euros.

Euronext CAC40

Le 16 août 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.