χ

La Bourse de Paris en forme pour commencer la semaine

(AFP)

AFP

Le 4 juillet 2022

La Bourse de Paris progressait de 0,70% dans les premiers échanges lundi, espérant que le ralentissement de l’activité économique puisse adoucir le remède de choc que les banques centrales occidentales veulent administrer à l’économie pour combattre l’inflation.

L’indice vedette CAC 40 prenait 41,36 points, à 5.972,42 points, vers 09H40. La semaine dernière, il avait perdu 2,34% pour terminer à 5.931,06 points.

Les volumes d’échanges devraient être réduits lors de cette séance, en l’absence des investisseurs américains, au repos pour leur fête nationale. Cette baisse des liquidités pourra amplifier artificiellement certains mouvements de marché, à la hausse comme à la baisse.

L’indice parisien a plusieurs fois tenté de rebondir, mais ses dernières tentatives, dont la plus récente dans la deuxième quinzaine de juin, ont toutes fait long feu jusqu’ici, et le CAC 40 a conclu le premier semestre sur une chute de 17%.

« Après l’inflation puis le discours agressif des banques centrales, les craintes du marché sont tournées de plus en plus vers le risque de récession », qui est « important dans les prochains trimestres », explique Xavier Chapard, membre de l’équipe recherche et stratégie de la Banque Postale AM.

A court terme, les faibles perspectives économiques ne sont pas toujours défavorables aux indices. « Le pessimisme accru a stabilisé les actions » en fin de semaine dernière, les investisseurs pariant que le coup de frein sur l’activité pousse les banques centrales à lever le pied à moyen terme sur le durcissement de leur politique monétaire, avancent les analystes de la Deutsche Bank.

Mais les positions des banques centrales restent soumises à de nombreux aléas. Pour M. Chapard, « l’inflation devrait ralentir plus lentement que ne l’anticipent les marchés, ce qui limitera la capacité des banques centrales à soutenir l’économie et les marchés » en 2022.

A la cote, TotalEnergies mène le mouvement du CAC 40 (+3,15% à 51,73 euros), suivi par Alstom (+2,61% à 22,44 euros) et Air Liquide (+1,24% à 128,52 euros).

Pepy au chevet d’Orpea

Guillaume Pepy, ancien PDG de la SNCF, « sera proposé pour assurer la présidence du nouveau conseil d’administration » d’Orpea, a indiqué dimanche soir le groupe privé de maisons de retraite, dans la tourmente depuis la parution début 2022 du livre enquête « Les Fossoyeurs ». Le titre prenait 1,81% à 23,10 euros, mais est toujours en baisse de près de 75% depuis le 1er janvier.

Schneider Electric finalise son départ de Russie

Le géant français des équipements électriques et automatismes industriels Schneider Electric (+0,52% à 111,84 euros) a annoncé lundi avoir signé l’accord-cadre prévoyant la cession de ses activités en Russie à son équipe dirigeante locale, comme annoncé en avril.

Le 4 juillet 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.