Début de séance en repli à la Bourse de Paris

(AFP)

Le 28 novembre 2023

La Bourse de Paris recule de 0,62% mardi matin, à la fois prudente avant une série d'indicateurs macroéconomiques et de prises de parole de banquiers centraux, et également lestée par un repli du secteur du luxe.

L'indice vedette CAC 40 reculait de 45,61 points à 7.219,88 points vers 09H45. Lundi, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,37% à l'issue d'une séance à l'agenda quasi-vide. Les indices de Wall Street ont aussi légèrement reculé, signe que le marché s'essouffle après plusieurs semaines de gains.

Mardi les investisseurs se concentreront sur les chiffres de la confiance des consommateurs aux Etats-Unis en novembre.

En France, le moral des ménages s'est amélioré en novembre tout en restant faible, selon l'Insee. L'indicateur profite notamment d'un optimisme accru sur l'évolution de la situation financière personnelle et d'une plus forte disposition à faire des achats importants.

Le moral des consommateurs allemands devrait aussi légèrement repartir de l'avant en décembre, selon le baromètre GfK.

Des prises de parole de membres de la Réserve fédérale américaine figurent également à l'agenda.

"Aujourd'hui, ce sera au tour des gouverneurs de la Fed, Christopher Waller et Michelle Bowman, ainsi que du président de la Fed de Chicago, Austan Goolsbee, de défendre le scénario de taux "plus haut pour plus longtemps" que la banque centrale voudra maintenir", commente Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Cette semaine, les investisseurs "accordent une attention particulière aux données d'inflation de la zone euro et à la valeur des dépenses de consommation privée des États-Unis, un critère privilégié par la Fed pour déterminer l'inflation", et donc sont sur une posture d’attente, selon Jochen Stanzl, chez CMC Markets.

Sur le marché obligataire, les rendements souverains ont largement reculé lundi. Le taux d'intérêt de l'emprunt de l'Etat français à dix ans s'établit à 3,11%, stable par rapport à la veille.

Le luxe à la peine

La Bourse de Hong Kong (-0,98%) a encore pâti mardi des craintes persistantes concernant l'économie chinoise.

Dans son sillage, les actions des entreprises du luxe, très exposés au marché chinois, souffrent. LVMH perdait 2,51% à 679,80 euros, Kering 2,81% à 393,50 euros et Hermès 1,28% à 1.926 euros. HSBC a de plus réduit son objectif de prix de l'action de plusieurs groupes du secteur, dont le géant des cosmétiques L'Oréal (-1,69% à 425,70 euros).

Ubisoft mal reçu

L'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft a annoncé mardi dans un communiqué l'émission d'obligations convertibles en nouvelles actions ou actions déjà existantes (OCEANE), pour un montant de près de 494,5 millions d'euros.

Son action chutait de 9,08% à 26,74 euros.

Euronext CAC40

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Le 28 novembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.