A Singapour, les prévisions de fin d'épidémie pour le Maroc et le monde

Une université de Singapour a mis en ligne et effectue des mises à jour quotidiennes d'un modèle SIR de prédiction de la fin de l'épidémie de Covid-19 dans le monde et dans plusieurs dizaines de pays.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/28-04-2020/singapourAFP___.jpg-oui
 A Singapour, les prévisions de fin d'épidémie pour le Maroc et le monde (Photo AFP)

Le 28 avril 2020 à 08:37

Modifié le 29 avril 2020 à 06:40

Voici les prédictions pour le Maroc selon ce modèle assez simplifié, sur la base des chiffres du 27 avril au Maroc et mises en ligne le 29 avril:

-Date d'inflexion: 24 avril 2020.

-La date à laquelle 97% des cas attendus auront été identifiés: 29 mai 2020.

-La date à laquelle 99% du total des cas attendus auront été identifiés: 10 juin 2020.

-La date à laquelle le dernier cas sera identifié: 25 juillet 2020.

Il est évident que ces prédictions doivent être prises avec la plus grande prudence, comme toute prédiction en matière épidémiologique. Il s'agit de modèles dont l'application change au jour le jour en vue de l'évolution d'une épidémie dont la propagation dépend en grande partie de facteurs subjectifs et humains, donc imprévisibles. De plus, les courbes de cette université ne comportent pas d'intervalle de confiance.

C'est la Singapour University of Technology and Design SUTD qui est à l'origine de cette initiative. Ces estimations avancent le 26 novembre comme date de fin dans le monde. Le modèle SIR est régressé avec des données de différents pays pour estimer les courbes du cycle de vie de la pandémie et prédire quand la pandémie pourrait se terminer dans les pays respectifs et dans le monde.

L'université attire l'attention sur le fait que ce contenu est mis en ligne "uniquement à des fins éducatives et de recherche et peut contenir des erreurs". "Le modèle et les données sont imprécis par rapport à des réalités complexes, évolutives et hétérogènes des différents pays. Les prévisions sont incertaines par nature. Les lecteurs doivent prendre toutes les prévisions avec prudence. Un optimisme excessif basé sur certaines dates de fin prévues est dangereux car il peut assouplir nos disciplines et nos contrôles et provoquer le retournement du virus et de l'infection, et doit être évité".

LIRE EGALEMENT
VOICI LES CONCLUSIONS DU MODELE SIR APPLIQUE AU MAROC PAR LE PR RADOUANE YAFIA

(Photo AFP)

A Singapour, les prévisions de fin d'épidémie pour le Maroc et le monde

Le 28 avril 2020 à08:44

Modifié le 29 avril 2020 à 06:40

Une université de Singapour a mis en ligne et effectue des mises à jour quotidiennes d'un modèle SIR de prédiction de la fin de l'épidémie de Covid-19 dans le monde et dans plusieurs dizaines de pays.

com_redaction-96

Voici les prédictions pour le Maroc selon ce modèle assez simplifié, sur la base des chiffres du 27 avril au Maroc et mises en ligne le 29 avril:

-Date d'inflexion: 24 avril 2020.

-La date à laquelle 97% des cas attendus auront été identifiés: 29 mai 2020.

-La date à laquelle 99% du total des cas attendus auront été identifiés: 10 juin 2020.

-La date à laquelle le dernier cas sera identifié: 25 juillet 2020.

Il est évident que ces prédictions doivent être prises avec la plus grande prudence, comme toute prédiction en matière épidémiologique. Il s'agit de modèles dont l'application change au jour le jour en vue de l'évolution d'une épidémie dont la propagation dépend en grande partie de facteurs subjectifs et humains, donc imprévisibles. De plus, les courbes de cette université ne comportent pas d'intervalle de confiance.

C'est la Singapour University of Technology and Design SUTD qui est à l'origine de cette initiative. Ces estimations avancent le 26 novembre comme date de fin dans le monde. Le modèle SIR est régressé avec des données de différents pays pour estimer les courbes du cycle de vie de la pandémie et prédire quand la pandémie pourrait se terminer dans les pays respectifs et dans le monde.

L'université attire l'attention sur le fait que ce contenu est mis en ligne "uniquement à des fins éducatives et de recherche et peut contenir des erreurs". "Le modèle et les données sont imprécis par rapport à des réalités complexes, évolutives et hétérogènes des différents pays. Les prévisions sont incertaines par nature. Les lecteurs doivent prendre toutes les prévisions avec prudence. Un optimisme excessif basé sur certaines dates de fin prévues est dangereux car il peut assouplir nos disciplines et nos contrôles et provoquer le retournement du virus et de l'infection, et doit être évité".

LIRE EGALEMENT
VOICI LES CONCLUSIONS DU MODELE SIR APPLIQUE AU MAROC PAR LE PR RADOUANE YAFIA

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.