600 lits et plusieurs cliniques sont désormais mis à la dispositions de l'Etat

600 lits sont actuellement mis à la disposition de l'Etat par les cliniques privées à Casablanca et Rabat. Deux de ces établissements sont dédiés au Covid-19. Eclairage.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/01-04-2020/naissance.jpg-oui
600 lits et plusieurs cliniques sont désormais mis à la dispositions de l'Etat Première naissance, ce mercredi 1er avril 2020 dans une clinique privée, dans le cadre d'un accord d'assistance au secteur public.

Le 01 avril 2020 à 13:57

Modifié le 01 avril 2020 à 15:05

La photo ci-dessus est celle de la première naissance dans une clinique privée de Casablanca dans le cadre de l'accord de collaboration inconditionnelle conclu entre la Santé publique et l'ANCP, association des cliniques privées du Maroc. Toute parturiente qui arrive à l'hôpital Hay Hassani de Casablanca se voit redirigée vers la clinique Yassmine ou la clinique Gandhi dans la capitale économique, pour une prise en charge immédiate et gratuite.

Les cliniques mettent à la disposition de la santé publique, leurs infrastructures, blocs, pour les accouchements ou la chirurgie générale. Pendant la journée, le personnel hospitalier accompagne lui-même les malades et les prend en charge sur place. La nuit, le personnel des cliniques prend la relève.

D'autres cliniques se sont également rendues disponibles pour soulager le secteur public, sans avoir été sollicitées pour le moment. Ce mercredi à 1er avril, 600 lits étaient disponibles pour décharger les hôpitaux publics, dans les villes de Casablanca et Rabat. "Nous pouvons mobiliser jusqu'à 9.000 lits", nous annonce le Dr Redouane Semlali, président de l'ANCP.

Près de 40% des cas de Covid-19 sont hospitalisés dans des cliniques privées. "A titre gracieux", précise Semlali, "nous ne demandons à l'Etat que les médicaments et les équipements de protection car on ne les trouve pas sur le marché". Les deux cliniques sont Vinci, dédiée au Covid-19 et Cheikh Khalifa, qui a réservé une partie de ses installations. Deux médecins bénévoles, infectiologues, supervisent le suivi de ces malades: le Pr Jaâfar Haykel et le Pr Majida Zahraoui.

Première naissance, ce mercredi 1er avril 2020 dans une clinique privée, dans le cadre d'un accord d'assistance au secteur public.

600 lits et plusieurs cliniques sont désormais mis à la dispositions de l'Etat

Le 01 avril 2020 à14:21

Modifié le 01 avril 2020 à 15:05

600 lits sont actuellement mis à la disposition de l'Etat par les cliniques privées à Casablanca et Rabat. Deux de ces établissements sont dédiés au Covid-19. Eclairage.

La photo ci-dessus est celle de la première naissance dans une clinique privée de Casablanca dans le cadre de l'accord de collaboration inconditionnelle conclu entre la Santé publique et l'ANCP, association des cliniques privées du Maroc. Toute parturiente qui arrive à l'hôpital Hay Hassani de Casablanca se voit redirigée vers la clinique Yassmine ou la clinique Gandhi dans la capitale économique, pour une prise en charge immédiate et gratuite.

Les cliniques mettent à la disposition de la santé publique, leurs infrastructures, blocs, pour les accouchements ou la chirurgie générale. Pendant la journée, le personnel hospitalier accompagne lui-même les malades et les prend en charge sur place. La nuit, le personnel des cliniques prend la relève.

D'autres cliniques se sont également rendues disponibles pour soulager le secteur public, sans avoir été sollicitées pour le moment. Ce mercredi à 1er avril, 600 lits étaient disponibles pour décharger les hôpitaux publics, dans les villes de Casablanca et Rabat. "Nous pouvons mobiliser jusqu'à 9.000 lits", nous annonce le Dr Redouane Semlali, président de l'ANCP.

Près de 40% des cas de Covid-19 sont hospitalisés dans des cliniques privées. "A titre gracieux", précise Semlali, "nous ne demandons à l'Etat que les médicaments et les équipements de protection car on ne les trouve pas sur le marché". Les deux cliniques sont Vinci, dédiée au Covid-19 et Cheikh Khalifa, qui a réservé une partie de ses installations. Deux médecins bénévoles, infectiologues, supervisent le suivi de ces malades: le Pr Jaâfar Haykel et le Pr Majida Zahraoui.

A lire aussi


Communication financière

Communiqué de presse post Assemblée Générale Ordinaire de la société Aluminium du Maroc, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.