Tourisme : la ligne directe Montréal-Marrakech, une première étape pour investir le marché américain

La compagnie canadienne Air Transat a inauguré ce jeudi 13 juin sa ligne entre Montréal et Marrakech. Selon plusieurs sources professionnelles, ce premier vol direct permettra de multiplier les liaisons aériennes, point à point, avec l’Amérique du Nord et d’attirer à terme des centaines de milliers de voyageurs issus d’États comme la Californie, au potentiel considérable. Explications.

Tourisme : la ligne directe Montréal-Marrakech, une première étape pour investir le marché américain

Le 13 juin 2024 à 17h15

Modifié 13 juin 2024 à 20h54

La compagnie canadienne Air Transat a inauguré ce jeudi 13 juin sa ligne entre Montréal et Marrakech. Selon plusieurs sources professionnelles, ce premier vol direct permettra de multiplier les liaisons aériennes, point à point, avec l’Amérique du Nord et d’attirer à terme des centaines de milliers de voyageurs issus d’États comme la Californie, au potentiel considérable. Explications.

Après s’être connecté à Doha et Istanbul, l’aéroport Marrakech-Ménara est désormais desservi par un vol direct du transporteur aérien Air Transat. Cette compagnie d’Amérique du Nord sera la seule à offrir des vols directs vers la ville ocre à raison de deux fois par semaine en été et une fois par semaine en hiver. Une première étape qui ouvrira la voie à la multiplication des liaisons vers plusieurs grandes destinations d'Amérique du Nord et du Sud.

"Le nombre de sièges aériens avec le Canada a doublé en dix ans"

Fruit d’un accord de partenariat stratégique conclu entre l'ONMT et Air Transat le 25 octobre 2023, l’ouverture de cette nouvelle liaison est une première étape qui s’inscrit dans la stratégie offensive "Light in Action", élaborée par l’Office de promotion du tourisme qui repose sur la conquête du marché nord-américain

Deuxième compagnie nord-américaine à opérer au Maroc, après Air Canada qui dessert Casablanca, Air Transat veut en effet capitaliser sur le marché canadien qui ne cesse de croître depuis une dizaine d’années.

Ainsi, la capacité annuelle en sièges entre les deux pays est passée de 87.000 à 164.000, soit une progression de 89% qui confirme l’important potentiel de développement de ce marché.

Si dans un premier temps, cette nouvelle ligne alimentera le tourisme de Marrakech, elle ouvrira aux voyageurs un accès aux stations balnéaires d’Essaouira, de Taghazout et d'Agadir, mais également vers des destinations de montagne et d’écotourisme (Azilal, Béni Mellal…), du Sud (Ouarzazate, Zagora et Merzouga), et enfin vers des destinations city break et culturelles du Nord (Casablanca, Rabat, Meknès et Fès).

 "108.000 arrivées en 2023 pour un potentiel de 17 millions de voyageurs long-courrier"

Selon une source fiable de la Confédération nationale du tourisme (CNT), le marché canadien présente un potentiel de 56 millions de voyageurs à l’étranger, dont près de 70% soit 39 millions séjournent dans des destinations proches comme les USA et les Caraïbes, avec un volume annuel de dépenses touristiques de 40 milliards de dollars canadiens.

En d’autres termes, les touristes canadiens qui optent chaque année pour des destinations éloignées, nécessitant des avions long-courriers, représentent un marché potentiel de 17 millions pour un pays comme le Maroc.

Après avoir accueilli 108.000 Canadiens en 2023, dont 86% des arrivées par voie aérienne, le Maroc espère booster les arrivées de ce marché grâce à l’attractivité d'Air Transat, premier transporteur vacances au Canada, qui a été élu en 2023 meilleure compagnie aérienne de loisirs au monde par Skytrax.

"Les marchés du continent américain constituent l’avenir"

"En réalité, le Canada n'est qu'une première étape pour investir les marchés nord-américain et sud-américain qui disposent d'un potentiel énorme en termes d’arrivées", nous déclare, très optimiste, Abdellatif Abouricha, porte-parole du CRT de Marrakech-Safi.

Bien qu’il soit trop tôt pour fournir des projections chiffrées, le chargé de communication ajoute qu'il existe une énorme demande pour la destination Maroc issue du Canada, des États-Unis et des pays d'Amérique du Sud.

L'inauguration de la ligne de la compagnie Air Transat, la réouverture récente de Casablanca-Sao Paulo et celle à venir entre New York et Marrakech enclenchent, selon lui, une dynamique croissante d'ouverture de liaisons aériennes qui va permettre de satisfaire les nombreux clients qui ne peuvent pas visiter le Maroc faute de vols directs.

Et de préciser que grâce à la réouverture de la ligne Casablanca-Sao Paulo desservie par Royal Air Maroc, les touristes sud-américains, qui étaient jusque-là obligés de passer par Madrid ou Lisbonne, pourront venir directement au Maroc.

"L’énorme potentiel de la côte ouest américaine, qui recèle des centaines de milliers d’arrivées, n’est pour l’instant pas exploité"

"S’il est vrai que la côte est américaine est desservie via Miami et Washington par la RAM, et que la compagnie américaine United Airlines connectera en septembre prochain New York à Marrakech, le potentiel actuel du marché nord-américain est loin d’être exploité car il nécessite l'ouverture de nouvelles lignes directes entre le Maroc et la côte ouest des Etats-Unis", estime Abouricha.

Pour ce dernier, la priorité est par conséquent d'ouvrir des lignes partant de Casablanca ou de Marrakech vers une ville comme Los Angeles qui recèle une clientèle très fortunée, qui n’a aucun problème à emprunter des vols qui durent 14 heures.

Selon lui, partant du fait que tous les États voisins de la Californie pourront emprunter ces lignes directes vers le Maroc, ces marchés émergents, qui dépensent bien plus d’argent que les Européens, constitueront un réservoir d'arrivées beaucoup plus lucratif en termes de recettes de devises.

Et de conclure qu’il faut commencer par investir le continent américain, avant de s'attaquer au marché asiatique qui nécessite de mettre en place une signalétique et une gastronomie adaptées à ces visiteurs beaucoup plus exigeants que les Américains.

Photos d'illustration de l'arrivée à Marrakech du 1er vol de Air Transat en provenance de Montréal (Abdellatif Abouricha)

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

SRM: COMMUNIQUE DE PRESSE

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.