En 2050, le milieu rural comptera 74 personnes dépendantes pour 100 actives

En 2050, le milieu rural marocain sera confronté à une situation démographique alarmante, avec 74 personnes inactives pour 100 personnes actives, selon les projections faites sur la base des données disponibles. Cette évolution met en lumière les défis économiques et sociaux que le pays devra relever, notamment ceux liés à la gestion du vieillissement de la population et à l'exode rural. Analyse.

En 2050, le milieu rural comptera 74 personnes dépendantes pour 100 actives

Le 7 juin 2024 à 16h54

Modifié 7 juin 2024 à 18h58

En 2050, le milieu rural marocain sera confronté à une situation démographique alarmante, avec 74 personnes inactives pour 100 personnes actives, selon les projections faites sur la base des données disponibles. Cette évolution met en lumière les défis économiques et sociaux que le pays devra relever, notamment ceux liés à la gestion du vieillissement de la population et à l'exode rural. Analyse.

Une population jeune peut stimuler l’économie en fournissant une main-d’œuvre abondante et dynamique. La structure démographique d’un pays en dit long sur son marché du travail et son économie.

Au Maroc, l'importance des dividendes démographiques est cruciale en raison des défis spécifiques auxquels est confronté le milieu rural, tels que la sécheresse, le chômage et la migration.

Le "dividende démographique" se réfère au ratio entre les personnes en âge de travailler (généralement entre 15 et 64 ans) et celles en dehors de cette tranche d’âge (moins de 15 ans et plus de 64 ans). Ce ratio offre une vue d'ensemble sur le potentiel économique à long terme d'un pays.

Focus sur la population rurale

En milieu rural, les défis tels que la sécheresse, le chômage et la migration des jeunes vers les zones urbaines réduisent la population active et, par conséquent, les dividendes démographiques. Entre 2016 et 2023, le milieu rural a perdu plus d'un million d'emplois, entraînant une migration accrue vers les zones urbaines, en quête de meilleures opportunités.

Les jeunes ruraux, séduits par les promesses d’un mode de vie urbain plus attrayant et influencés par les réseaux sociaux, quittent de plus en plus leurs villages. Cette migration menace la pérennité de la main-d’œuvre agricole et la production nationale.

Source : HCP

Les projections du Centre d’études et de recherches démographiques (CERED) montrent que l'écart entre les populations rurale et urbaine, qui était de 7 millions en 2014, est passé à 12 millions en 2024 et pourrait atteindre 21 millions en 2050.

La population rurale, qui comptait 13,4 millions en 2014, devrait se réduire à seulement 11,5 millions d’ici 2050. Par conséquent, le taux d’urbanisation du Maroc devrait passer de 60,4% en 2014 à 73,6% en 2050.

Bien que l’urbanisation soit souvent perçue comme un moteur de progrès, une croissance urbaine trop rapide peut exacerber les problèmes de logement, d’emploi et de transport si des mesures appropriées ne sont pas mises en place.

Dividendes démographiques

L’étude des dividendes démographiques implique l’analyse de la relation entre la population active et inactive. Les dividendes démographiques surviennent lorsque la proportion de la population active augmente par rapport à la population inactive, stimulant ainsi la croissance économique.

Le Ratio de dépendance totale (RDT) mesure la proportion de la population rurale inactive par rapport à la population rurale active. Un RDT faible indique une charge démographique moindre sur la population active, ce qui est favorable pour les dividendes démographiques. En revanche, un RDT élevé signale une charge démographique élevée, réduisant le potentiel de dividende démographique.

En 2050, le milieu rural comptera 74 personnes inactives pour100 personnes activesL’analyse des dividendes démographiques au milieu rural de 2024 à 2050 révèle une période initiale favorable, avec une diminution progressive de la charge des dépendants atteignant 61,8% en 2029.

Toutefois, à long terme, l'augmentation de la population inactive fera grimper le RDT à 73,7% en 2050, rendant nécessaires des politiques adaptées pour gérer le vieillissement de la population et maintenir une croissance économique soutenue.

Source : HCP - Calculs : Médias24

Pour maximiser les bénéfices du dividende démographique, il est impératif d’adopter des politiques visant à favoriser l’emploi rural et l'inclusion des jeunes et des personnes âgées. Cela englobe non seulement la promotion de l'éducation et de la formation professionnelle, mais également l'amélioration des infrastructures rurales et le soutien à l'entrepreneuriat.

L'urbanisation rapide et le vieillissement de la population rurale posent des défis significatifs. Cependant, avec des stratégies appropriées, le Maroc peut opérer ces transitions démographiques en vue d'un développement économique durable et inclusif.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

STROC Industrie: Communiqué trimestriel Indicateurs au 31 mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.