Glovo lance un programme de mentorat pour les start-up marocaines

Sous l’égide du ministère de la Transition numérique et de la réforme de l'administration, Glovo, société de livraison multi-catégorie, annonce le lancement d’un programme de mentorat pour des start-up marocaines. En collaboration avec des acteurs clés de l'écosystème entrepreneurial, ce programme vise à soutenir les start-up en phase de démarrage, en leur offrant une opportunité unique d’immersion et de mentorat au Yellow Park, siège de Glovo à Barcelone.

Glovo lance un programme de mentorat pour les start-up marocaines

Le 31 mai 2024 à 17h39

Modifié 31 mai 2024 à 17h39

Sous l’égide du ministère de la Transition numérique et de la réforme de l'administration, Glovo, société de livraison multi-catégorie, annonce le lancement d’un programme de mentorat pour des start-up marocaines. En collaboration avec des acteurs clés de l'écosystème entrepreneurial, ce programme vise à soutenir les start-up en phase de démarrage, en leur offrant une opportunité unique d’immersion et de mentorat au Yellow Park, siège de Glovo à Barcelone.

En collaboration avec des acteurs clés de l'écosystème entrepreneurial, 212 Founders, Startgate et Technopark, ce partenariat signé lors de la seconde édition du GITEX Africa vise à soutenir le développement de start-up innovantes en leur offrant une opportunité d’immersion et de mentorat au Yellow Park, siège de Glovo à Barcelone, indique un communiqué de Glovo.

Le programme, dont la 1re édition est prévue pour fin septembre, se déroulera sur une semaine. Il est conçu pour des start-up en phase de démarrage (pre-seed) opérant dans des secteurs variés tels que la mobilité, la logistique, la technologie alimentaire, le retail-tech, l'e-commerce et la fintech. Les start-up sélectionnées bénéficieront d'un accompagnement personnalisé par des cadres supérieurs de Glovo à Barcelone et d'une expérience de réseautage enrichissante avec des acteurs de l’écosystème espagnol.

Lors de la cérémonie de signature, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’Administration, Ghita Mezzour, a affirmé son soutien et a déclaré : "Ce programme permettra aux start-up marocaines accompagnées de croître et de s'internationaliser. De plus, cela encouragera le partage de connaissances et de meilleures pratiques, contribuant ainsi à un environnement propice à l'émergence de solutions technologiques avancées adaptées aux besoins du marché."

Dans la même veine, Sacha Michaud, cofondateur de Glovo, a partagé son enthousiasme : "Nous sommes ravis à l'idée de travailler main dans la main avec le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration,  212 Founders, Startgate et Technopark afin de proposer ce programme d’exception. Nous aspirons à catalyser la croissance des start-up qui vont bénéficier du programme, en mettant à leur disposition notre expertise et en tissant des liens de synergie au sein de l'écosystème entrepreneurial méditerranéen."

Les critères de sélection pour les start-up privilégient l'innovation, la durabilité et la capacité à se développer à grande échelle, entre autres aspects. Les start-up choisies auront l'opportunité de participer à une semaine d'immersion, durant laquelle elles bénéficieront d'ateliers dirigés par des spécialistes de l'entreprise et d’autres acteurs de l’écosystème espagnol, axés sur des sujets spécifiques déterminés en collaboration avec les partenaires du programme, ajoute la même source.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Zine El Abidine Charafeddine : “Le capital culturel local de Dakhla est immensément riche et nous voulons le montrer et le partager avec tous”(2/2)

Tout le monde connaît aujourd'hui les atouts balnéaires de Dakhla, la perle du Sud. Beaucoup moins soupçonnent son potentiel pour devenir une destination culturelle de premier choix. Dans cette deuxième et dernière partie de notre échange, Zine El Abidine Charafeddine, président de l’Association pour l’animation culturelle et artistique dans les provinces du Sud, évoque les ambitions et les perspectives de développement de Dakhla dans les domaines culturel et touristique.

Laâyoune. L'exception naturelle en trois lieux mémorables (2/2)

Tourisme culturel, patrimonial, historique ou encore, pour les plus experts, archéologique, la province de Laâyoune se prête aussi au tourisme naturaliste. Dans cette immensité désertique aride, l’humidité à certains endroits, le tracé atypique de certains oueds et toutes les retenues d’eau qui parsèment ce territoire ont forgé des paysages où se mêlent le bleu de l’eau et le rouge du sable. Trois lieux en particulier illustrent cette exception naturelle (Suite et fin).

Communication financière

Alliances: Indicateurs du 1er trimestre 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.