Avenir de l'agriculture et pénurie d'eau : voici les recommandations de l'IRES

Les recommandations des experts portent sur trois volets principaux, à savoir l'optimisation de la gouvernance, la garantie de la souveraineté alimentaire et le renforcement de la résilience et de la durabilité du secteur agricole. Détails.

Avenir de l'agriculture et pénurie d'eau : voici les recommandations de l'IRES

Le 29 mai 2024 à 16h16

Modifié 29 mai 2024 à 16h33

Les recommandations des experts portent sur trois volets principaux, à savoir l'optimisation de la gouvernance, la garantie de la souveraineté alimentaire et le renforcement de la résilience et de la durabilité du secteur agricole. Détails.

Le rapport de l'IRES, portant sur l’avenir de l’agriculture et l’impact des politiques publiques face à la situation critique du capital hydrique au Maroc, n'a pas seulement pointé les dysfonctionnements, il a également formulé une panoplie de recommandations.

En voici les principales :

  • Adopter une approche intégrée, systémique et une coordination opérationnelle à l'échelle nationale, régionale et locale en vue de favoriser le développement du secteur agricole, tout en tenant compte du contexte actuel de rareté de l’eau ;
  • Favoriser l’arrimage du développement agricole au développement rural afin de soutenir la croissance du secteur agricole et de le préparer à affronter les rudes épreuves menaçant sa durabilité économique, sociale et environnementale ;
  • Élaborer et mettre en œuvre une politique agricole inclusive, territorialisée, durable et résiliente, qui intègre et rétablit l'importance de la dimension socioéconomique dans l'élaboration des politiques agricoles ;
  • Renforcer la protection des terres agricoles productives contre l'étalement urbain, dans le cadre des politiques d'aménagement du territoire ;
  • Capitaliser sur les bonnes pratiques internationales en matière de gouvernance de l'eau ainsi que sur les innovations techniques et sociales : tirer profit, à titre d'exemple, des expériences de pays confrontés à des conditions similaires de sécheresse, comme l'Australie ou la Californie ;
  • Promouvoir la participation et l'inclusion de toutes les parties prenantes lors de l'élaboration et de la validation de tout programme, plan ou stratégie de développement de l'agriculture ;
  • Faire de la petite agriculture familiale le maillon essentiel de la politique alimentaire. Il convient, donc, d’accorder plus d’attention et de moyens à la petite agriculture familiale car elle représente le socle de la lutte contre l’insécurité alimentaire ;
  • Réorienter le modèle agricole vers la satisfaction prioritaire des régimes et besoins alimentaires locaux et développer des filières agricoles à forte valeur ajoutée locale aussi bien au niveau économique que nutritionnel. Il s’agit d’un enjeu crucial pour réduire la dépendance et favoriser la durabilité alimentaire ;
  • Renforcer les programmes d'adaptation au changement climatique moyennant les actions d’aménagement hydro-agricole et de gestion de l’irrigation, de conservation des eaux et des sols (collecte des eaux de ruissellement, lutte contre la pollution des eaux et des sols, lutte contre l’érosion, lutte contre l’ensablement et la désertification) et d’aménagements forestiers et pastoraux ;
  • Faire de la sécurité semencière nationale une priorité stratégique, visant à réduire la dépendance à l'égard des variétés étrangères ;
  • Stimuler les investissements dans l'industrie agroalimentaire, présentant un fort potentiel en termes d'emploi, de valorisation de l'eau, de productivité et de rentabilité économique ;
  • Promouvoir l’agriculture climato-intelligente, en tant que fondement d’une agriculture résiliente au changement climatique.

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Aradei Capital: Communiqué de presse

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.