Équipe nationale. Retour de Romain Saïss et première pour Oussama Targhalline

Le Maroc affrontera la Zambie le vendredi 7 juin à Agadir, et la République du Congo le mardi 11 juin à Kinshasa, pour le compte des 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Des rendez-vous cruciaux pour lesquels le sélectionneur national Walid Regragui a rappelé Romain Saïss et offert une première convocation à Oussama Targhalline.

Équipe nationale. Retour de Romain Saïss et première pour Oussama Targhalline

Le 28 mai 2024 à 12h59

Modifié 28 mai 2024 à 15h52

Le Maroc affrontera la Zambie le vendredi 7 juin à Agadir, et la République du Congo le mardi 11 juin à Kinshasa, pour le compte des 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Des rendez-vous cruciaux pour lesquels le sélectionneur national Walid Regragui a rappelé Romain Saïss et offert une première convocation à Oussama Targhalline.

Contrairement à la liste du mois de mars, Walid Regragui a misé sur des valeurs sûres afin de glaner de précieux points en vue d’une qualification à la Coupe du monde 2026, dont les 3e et 4e journées des éliminatoires mettront sur le chemin de l’équipe nationale la Zambie, le vendredi 7 juin à Agadir, et la République du Congo, le mardi 11 juin à Kinshasa. 

Dévoilé ce mardi 28 mai 2024 au Complexe Mohammed VI de football, le groupe convoqué par le sélectionneur national est composé de 27 joueurs. À l’instar de Noussair Mazraoui et Ismaël Saibari, le capitaine Romain Saïss refait son apparition après une absence remarquée lors de la fenêtre internationale de mars dernier. 

"En mars, j’avais besoin d’essayer des jeunes lors de matchs amicaux. C’était aussi un break pour Romain Saïss afin qu’il puisse souffler", a affirmé Walid Regragui. "Je l’ai rencontré en Arabie saoudite et je l’ai observé en match où il a fait preuve d’un bon niveau. C’est un retour naturel car Romain Saïss est un amoureux de l’équipe nationale".

Également absent du dernier rassemblement pour cause de blessure, Noussair Mazraoui a retrouvé un niveau plus que satisfaisant, comme le prouve la confiance placée en lui au moment d'affronter des cadors en Ligue des champions, par son désormais ex-entraîneur au Bayern Munich, Thomas Tuchel. 

Un rajeunissement stratégique

Malgré une saison 2023-2024 moins aboutie que la précédente, Ismaël Saibari a tout de même retrouvé sa place au sein d’un milieu de terrain rajeuni, dont la moyenne d'âge dépasse à peine les 22 ans (22,4), si l’on excepte Sofyan Amrabat (27 ans). Une zone du terrain où le Havrais Oussama Targhalline, pur produit de l’Académie Mohammed VI, devra faire ses preuves. 

"C’est un des meilleurs joueurs de sa génération. Il a un profil à la Azzedine Ounahi. Moins technique, mais avec un important volume de jeu, en mode box to box [il peut évoluer d’une surface à l’autre, ndlr]", a expliqué Walid Regragui. 

"Je voulais l’appeler plus tôt mais il était blessé. Il est titulaire au Havre, et je crois en sa progression. C’est un joueur qui va être important dans le futur car il a de très grandes qualités. Il doit continuer à garder les pieds sur terre", a-t-il poursuivi, tout en assurant que le rajeunissement de l’équipe nationale est stratégique avec, en ligne de mire, les prochaines échéances internationales, dont les Jeux olympiques 2024, célébrés du 26 juillet au 11 août à Paris. 

Car si la priorité reste quand même l’équipe nationale A, "nous préparons également l’avenir, puisqu’au moins sept joueurs qui ont été convoqués ont une chance de participer aux J.O.", a indiqué le technicien marocain.

En ce sens, n’aurait-il pas été plus judicieux de les laisser à la disposition de Tarik Sektioui, le coach de l’équipe nationale olympique ? A priori, cela ne devrait pas poser de problème "du fait que la relation entre nous est bonne. Il y a aussi une coordination, notamment au niveau des principes de jeu". Autrement dit, la bascule ne sera pas trop difficile à gérer pour les internationaux marocains concernés. 

Plus de densité dans la surface de réparation 

À court terme, l’équipe nationale se doit d’abord d’engranger un maximum de points pour assurer en partie sa qualification pour la Coupe du monde 2026, organisée aux Etats-Unis, au Mexique et au Canada. Leader du groupe E (3 points) avec un seul match disputé, le Maroc peut creuser un important écart lors des deux prochaines rencontres. 

Dans cette optique, il s’agira surtout d’assurer une préparation physique optimale, alors que les joueurs viennent à peine de boucler une saison éreintante. D’autant qu’en cette période de l’année, l’équipe nationale a toujours eu des difficultés face à des adversaires à sa portée. 

"On a gagné en expérience par rapport à la même époque de l’année dernière. En plus, nous avons tous les joueurs à notre disposition. Ils sont motivés et très investis. Il est vrai que Nayef Aguerd manque de condition physique, car il a été blessé et n’a pas trop joué ces dernières semaines. Mais cela fait quelques jours qu’il travaille au Complexe Mohammed VI. Idem pour Azzedine Ounahi. Ils sont investis à 200%", a assuré le sélectionneur national. 

Au-delà de l’aspect athlétique, le Maroc doit progresser dans son expression offensive, comme l'ont démontré les deux derniers matchs amicaux disputés face à l’Angola (1-0 sur un but contre son camp) et la Mauritanie (0-0). L’identité de l’avant-centre dans le nouveau système en 4-4-1-1 sera déterminante. 

Epaulés par Brahim Diaz, Ayoub El Kaabi et Youssef En-Nesyri, tous deux auteurs d'une fin de saison tonitruante, seront en concurrence pour le poste de numéro 9. La décision de Walid Regragui "dépendra de l’état de forme et de la stratégie mise en place face aux prochains adversaires. Nous avons le choix, et c’est positif. Ce sont des buteurs en confiance. Ils vont peut-être jouer tous les deux". 

Quoi qu’il en soit, le numéro 9 à lui seul ne suffira pas pour contrecarrer les plans défensifs adverses. Plusieurs ajustements seront opérés. À commencer par "plus de joueurs dans la surface, car on manque de présence et de rythme dans les trente derniers mètres. Nous avons changé de système lors des deux derniers matchs et, donc, il faut plus de complicité et laisser le temps aux joueurs pour développer des automatismes. On sera beaucoup plus efficace à l'avenir", a conclu Walid Regragui.  

Voici la liste des joueurs convoqués :

Gardiens : Yassine Bounou (Al Hilal, Arabie saoudite) ; Munir El Kajoui (Al-Wehda, Arabie saoudite) ; El Mehdi Benabid (AS FAR)

Défenseurs : Achraf Hakimi, (Paris Saint-Germain, France) ; Noussair Mazraoui (Bayern Munich, Allemagne) ; Nayef Aguerd (West Ham, Angleterre) ; Chadi Riad (Real Betis, Espagne); Abdel Abqar (Deportivo Alavés, Espagne) ; Mohamed Chibi (Pyramids FC, Égypte) ; Achraf Dari (Sporting de Charleroi, Belgique) ; Romain Saïss (Al-Shabab, Arabie saoudite) ; Yahia Attiat Allah (FK Sochi, Russie) ; 

Milieux : Sofyan Amrabat (Manchester United, Angleterre) ; Azzedine Ounahi (Olympique de Marseille, France) ; Bilal El Khannouss (KRC Genk, Belgique) ;  Brahim Diaz (Real Madrid, Espagne) ; Amir Richardson (Stade de Reims, France); Oussama El Azzouzi (FC Bologna, Italie) ; Ismael Saibari (PSV Eindhoven, Pays-Bas) ; Oussama Targhalline (Le Havre, France)

Attaquants :  Hakim Ziyech (Galatasaray, Turquie) ; Ilias Akhomach (Villarreal, Espagne) , Youssef En-Nesyri (Sevilla FC, Espagne); Ayoub El Kaabi (Olympiakós, Grèce); Amine Adli (Bayer Leverkusen, Allemagne) ; Eliesse Ben Seghir (AS Monaco, France) ; Soufiane Rahimi (Al-Aïn FC, Émirats arabes unis). 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Post AGO du 22 mai 2024.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.