Contre les manœuvres d’appropriation algériennes du caftan marocain, Bensaïd écrit à Audrey Azoulay

Le ministère de la Culture a interpellé l’Unesco sur une photo et des séquences vidéo du caftan "Ntaâ", contenues dans le dossier algérien intitulé "Costume féminin de cérémonies dans le Grand Est de l’Algérie : savoirs et savoir-faire associés à la confection et à la parure de la gandoura et de la melehfa".

©Ministère de la Culture

Contre les manœuvres d’appropriation algériennes du caftan marocain, Bensaïd écrit à Audrey Azoulay

Le 20 mai 2024 à 14h40

Modifié 20 mai 2024 à 15h55

Le ministère de la Culture a interpellé l’Unesco sur une photo et des séquences vidéo du caftan "Ntaâ", contenues dans le dossier algérien intitulé "Costume féminin de cérémonies dans le Grand Est de l’Algérie : savoirs et savoir-faire associés à la confection et à la parure de la gandoura et de la melehfa".

Le ministre Mehdi Bensaïd a adressé le 18 avril dernier une lettre à Audrey Azoulay, dans laquelle il attire l’attention de la directrice générale de l’Unesco sur "certaines manœuvres d’appropriation semant la confusion quant à l’authenticité et l’origine de certains biens du patrimoine culturel immatériel marocain", apprend-on de source sûre.

Le Royaume du Maroc, poursuit la lettre, "ne pourra ainsi admettre toute instrumentalisation de la Convention de 2003 visant l’ancrage historique du savoir-faire marocain et, partant, remettant en cause la notoriété et la crédibilité de notre prestigieuse Organisation".

Et d’ajouter : "Il est en ainsi malheureusement le cas avec l’inclusion de l’image et de séquences vidéo du caftan 'Ntaâ' marocain, présentées dans le dossier algérien 'Costume féminin de cérémonies dans le Grand Est de l’Algérie : savoirs et savoir-faire associés à la confection et à la parure de la gandoura et de la melehfa proposé pour inscription au titre du cycle 2024'."

Dans un esprit de compromis, le Royaume du Maroc propose "le retrait simple de cette image et de ces séquences vidéos au regard de l’histoire et des multiples réclamations insistantes mais légitimes de l’opinion publique marocaine, dont celles des communautés marocaines dépositaires d’un savoir-faire ancestral transmis de génération en génération dans les différents corps de métier liés au caftan ; incarnant par excellence les valeurs de paix et de tolérance de l’identité marocaine".

"Cette démarche se trouve d’autant plus justifiée par l’incohérence flagrante constatée dans le dossier algérien se référant au style d’habillement "gandoura" et la "melehfa" ne reflétant aucunement l’histoire et la quintessence du caftan, dont l’image de sa variante marocaine "Ntaâ" y a été présentée comme élément constitutif", fait observer le ministre de la Culture dans sa correspondance envoyée à l’Unesco.

Au regard de la sensibilité suscitée par cette question, le Royaume du Maroc appelle "à la préservation de l’esprit et de la neutralité de notre Convention qui ne devrait pas faire l’objet d’instrumentalisation à des fins politiques, tel que le reflète la volonté manifeste de la part de la partie algérienne de maintenir une photo ne correspondant absolument pas à l’élément introduit pour inscription".

Au vu des dangers liés aux tentatives d’appropriation des éléments du patrimoine culturel immatériel marocain, le Royaume du Maroc appelle "à la vigilance nécessaire dans le traitement des candidatures d’inscription, de manière qu’elles reflètent fidèlement et respectueusement l’histoire, les spécificités et la richesse du patrimoine culturel de chaque pays", conclut la lettre.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Wafa Gestion: Communication FCP “CAT EQUILIBRE” Rapport du commissaire Aux Comptes Période du 1er Octobre 2023 au 31 Mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.