Hicham Aït Manna : un autre combo “business, sport et politique”

De l’immobilier à la métallurgie dans les affaires, du Parlement au conseil communal de Mohammédia en politique, et du SCCM au WAC dans le sport… Hicham Aït Manna se diversifie dans tous les domaines qu’il touche. Zoom sur cet autre profil qui combine business, sport et politique.

Hicham Aït Manna : un autre combo “business, sport et politique”

Le 15 mai 2024 à 17h02

Modifié 15 mai 2024 à 17h33

De l’immobilier à la métallurgie dans les affaires, du Parlement au conseil communal de Mohammédia en politique, et du SCCM au WAC dans le sport… Hicham Aït Manna se diversifie dans tous les domaines qu’il touche. Zoom sur cet autre profil qui combine business, sport et politique.

À 53 ans, Hicham Aït Manna envisage de prendre les rênes du Wydad Athletic Club. Il n’attend que l’ouverture des candidatures pour déposer la sienne. Mais qui est cet homme, aux multiples casquettes, qui n’en est pas à sa première expérience dans la direction de clubs ?

L’ancien président du SCCM est en passe de devenir le prochain président du WAC, actuellement sous la direction de Abdelmajid Bernaki. Mais au-delà du sport, Hicham Aït Manna est un homme d’affaires et politique très connu à Mohammédia, où la fortune de son père s'est bâtie au fil des années.

Aujourd’hui, seul ou en famille, Hicham Aït Manna dirige plusieurs sociétés florissantes, que ce soit dans le bâtiment ou dans la métallurgie. Il occupe également la fonction de président du conseil communal de la ville de Mohammédia, celle de député (RNI) à la Chambre des représentants. Et, depuis un an, il est vice-président de la Ligue nationale de football professionnel (LFNP).

Un amour pour les rouges

Alors qu’il présidait le SCCM, qu’il a quitté en mars 2022, Hicham Aït Manna n’a jamais hésité à montrer son soutien au Wydad, notamment en s’attaquant ouvertement au Raja dans diverses sorties médiatiques.

Pour certains, il est le candidat parfait pour présider le club des rouges. Et ce, en raison de son animosité à l’égard du Raja Club Athletic, d’une part, et de ses moyens financiers, d’autre part.

Le Wydad est depuis quelques mois en situation difficile. Le club a tenu sa première assemblée générale en quatre ans. Il a vu son président incarcéré après une décennie à la tête du club. Ses résultats ont chuté vertigineusement après avoir enchaîné deux finales de la Champion’s League africaine (2022 - 2023) et après avoir remporté deux championnats du Maroc (2021 - 2022) et raté de peu le troisième (2023), pour ne citer que ceux-ci.

Cette année, le Wydad semble sombrer mais se maintient à la quatrième place du classement de la Botola pro, malgré les difficultés. Celles-ci pourraient facilement se dissiper, notamment grâce à la participation du club à la Coupe du monde des clubs 2025, aux États-Unis. Mais aussi grâce à l’arrivée d’un homme riche et influent comme Hicham Aït Manna.

Même s’il a quitté la présidence du club de Mohammédia, il est toujours PDG de sa société sportive, l’une des nombreuses sociétés qu’il dirige.

Immobilier, métallurgie, robinetterie… des activités diversifiées

Nos recherches dans les données publiques montrent qu’il fait partie des associés de la société de promotion immobilière au capital social de plus de 7 millions de DH, “Aylis Fedala”, dont il détient des parts directes depuis mars 2024, mais aussi des parts acquises au nom de sa société “H.A.M Participation SARL AU”, ainsi qu’au nom de “Aylis participation” au capital social de 10 millions de DH, dont il est le gérant depuis juin 2021.

Comme annoncé dans nos colonnes, Aylis Fedala est la société qui a acquis, en février dernier, l’Avanti Mohammedia Hotel, établissement rattaché à la société hôtelière Samir. Le tribunal de commerce a validé l'offre de 165 MDH.

Toujours dans l’immobilier, Hicham Aït Manna est co-gérant de la société “Maghreb Logement”, créée en 2001 et dotée d’un capital social de 1 million de DH.

Loin de ce secteur d’activité, Hicham Ait Manna est également président du conseil d’administration de la société marocaine de robinetterie (Somarobinet). Créée en septembre 1975, avec un capital social de 1 million de DH, cette société a pour objet social la “vente et l’achat de tous articles de robinetterie et de serrurerie”.

Auparavant, il faisait partie des associés de “Ideal City”, une société de commercialisation du gros matériel pour bâtiments et travaux publics. Créée en 2001, avec un capital social de 7 millions de DH, Ideal City a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 10 MDH en 2008. La même année, Hicham Aït Manna a cédé ses parts.

En 2008 également, il s’est retiré de la société “Agregat Oued Cherrat”, spécialisée dans l’exploitation de carrière. Celle-ci est dotée d’un capital social de 30 millions de DH et réalise d’importants chiffres d’affaires (126 MDH en 2014, 72 MDH en 2021).

Hicham Aït Manna faisait par ailleurs partie du conseil d’administration de la SMIM (Société marocaine d’impression sur métaux à Fédala) qu’il a quitté en 2011. Il faisait également partie des dirigeants de la SMEET (Société marocaine d’emballage, d’embouteissage et traitement), dont le capital social est de 3 MDH. Il s’en est retiré en 2012.

En 2021, il est doublement élu sous les couleurs du RNI. Hicham Aït Manna l’emporte dans les élections communales et législatives. Aujourd’hui, il est à la fois député à la Chambre des représentants et président du conseil communal de la ville de Mohammédia.

Celui-ci a tenu sa session ordinaire du mois de mai qui a a été ponctuée par les interventions virulentes de citoyens et commerçants venus interpeller le président au sujet de la situation du marché communal à régulariser.

LIRE AUSSI 

WAC. Aït Menna attend l’ouverture des candidatures à la présidence pour se présenter

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

HPS: RÉSULTATS ANNUELS 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.