René-Marc Chikli (SETO) : pourquoi le Maroc est devenu la destination préférée des Français

A la fin du mois d’avril, le baromètre de l’expert de la billetterie aérienne MisterFly a classé le Maroc en tête des destinations étrangères au départ de la France. Président du Syndicat des entreprises du tour-opérating, René-Marc Chikli nous explique les raisons de l’attractivité marocaine pour son premier marché émetteur étranger, qui devrait continuer à croître en 2024 dans des villes émergentes comme Dakhla où le potentiel d’arrivées est encore largement sous-exploité.

René-Marc Chikli (SETO) : pourquoi le Maroc est devenu la destination préférée des Français

Le 13 mai 2024 à 17h53

Modifié 13 mai 2024 à 21h13

A la fin du mois d’avril, le baromètre de l’expert de la billetterie aérienne MisterFly a classé le Maroc en tête des destinations étrangères au départ de la France. Président du Syndicat des entreprises du tour-opérating, René-Marc Chikli nous explique les raisons de l’attractivité marocaine pour son premier marché émetteur étranger, qui devrait continuer à croître en 2024 dans des villes émergentes comme Dakhla où le potentiel d’arrivées est encore largement sous-exploité.

Dans le cadre d’une étude commandée par L’Echo touristique portant sur l’analyse de 126.382 billets réservés durant le mois d’avril dernier, le site de billetterie MisterFly a conclu que le Maroc avait été particulièrement plébiscité par les Français en se classant premier du Top 20 des destinations étrangères de la France devant l'Espagne, la Tunisie, l'Italie et l'Algérie. Invité à commenter ce classement, le président du Syndicat des entreprises du tour-opérating (SETO) estime que cet engouement va se confirmer lors de la prochaine saison estivale et durant le reste de l’année.

"En 2024, retour aux taux de croissance de 2019"

Selon René-Marc Chikli, malgré le tremblement de terre survenu dans la région de Marrakech le 8 septembre dernier, qui a entraîné une légère période de flottement et d’interrogations auprès du marché français, le Maroc est parvenu, depuis début 2024, à se repositionner au même niveau de croissance que 2019, ce qui lui a permis de devenir la destination préférée des Français avec de très bonnes perspectives pour la saison estivale.

La sérénité qui caractérise le Maroc et l’absence de répercussions internes lors des événements du Proche-Orient a contribué à rassurer les touristes, qui se sentent en confiance dans cette destination arabo-musulmane, explique René-Marc Chikli. "Les Français ne savent pas s’ils pourront accéder facilement aux aéroports pendant les Jeux olympiques qui débuteront en juillet ; ce mois est toujours incertain en termes de décisions de voyage. Le Maroc sera donc un marché de dernière minute", avance-t-il, avant de souligner "les très bonnes réservations d’août et les excellentes perspectives de l’arrière-saison".

"Le Maroc récolte les fruits de l’élargissement de son réseau aérien et de son excellente communication à destination des marchés étrangers"

Sur les raisons de cette première place dans le classement des 20 meilleures destinations étrangères de la France, notre interlocuteur rappelle que le Maroc a toujours été plébiscité par les touristes français grâce à ses infrastructures hôtelières et à son offre aérienne qui ne cesse de se développer.

"Entre un réseau aérien qui facilite l’accessibilité et l’excellente communication de l’ONMT [Office national marocain du tourisme] sur les marchés étrangers comme celui de la France, le résultat en termes d’arrivées est au rendez-vous", estime le patron des voyagistes. La qualité de l’accueil, propre à la culture marocaine, est un atout qui le distingue de ses concurrents directs.

"Autrefois saisonnière, l’activité attire les touristes français durant toute l’année"

Le Maroc est-il toujours une destination saisonnière, notamment pendant les fêtes de fin d’année et la saison estivale ? De moins en moins, répond René-Marc Chikli, avec une croissance permanente des arrivées françaises pendant les quatre saisons de l’année.

"S’il est vrai que des villes comme Rabat et Tanger accueillent plus de touristes français pour des séjours city-break de courte durée, surtout les week-ends, toutes les autres destinations comme Marrakech, Agadir ou Taghazout sont davantage plébiscitées pour des séjours plus longs", ajoute-t-il.

"L’avenir se trouve dans les destinations émergentes comme Dakhla"

Le Maroc continuera à performer grâce aux futures ouvertures aériennes internes et internationales et à l’extension de la LGV vers Marrakech puis Agadir, qui facilitera la circulation des touristes vers plusieurs destinations émergentes encore largement sous-exploitées.

"Entre son offre aérienne transversale qui permettra de passer d'une ville à l’autre et sa capacité hôtelière croissante qui se développe sur tout le territoire, le Maroc n’aura aucun mal à capter de nouvelles parts de marché français et à s’inscrire sur le même trend haussier qu’avant la pandémie", prévoit René-Marc Chikli. Car le potentiel de la destination marocaine est loin d’être saturé, assure-t-il.

Des perspectives rassurantes pour les voyagistes français, qui vont accélérer la programmation de plusieurs destinations comme Dakhla. Cette dernière devrait en effet fortement se développer dans les prochaines années, conclut notre source.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Alliances: Résultats au 31 décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.