CHAN 2023 : la FRMF décide d’interjeter appel des décisions prises par la CAF

La Fédération royale marocaine de football va faire appel des décisions récemment rendues par le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football, concernant la non-participation du Maroc au CHAN 2023 et les déclarations anti-marocaines de Mandela.

A l'ouverture du CHAN, des milliers de supporters algériens, probablement embrigadés, ont entonné des chants racistes anti-marocains. Le jury n'a aps examiné ce grave comportement.

CHAN 2023 : la FRMF décide d’interjeter appel des décisions prises par la CAF

Le 6 mars 2023 à 15h35

Modifié 6 mars 2023 à 16h52

La Fédération royale marocaine de football va faire appel des décisions récemment rendues par le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football, concernant la non-participation du Maroc au CHAN 2023 et les déclarations anti-marocaines de Mandela.

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) va faire appel des décisions prises par le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF), au sujet de la non-participation des U23 marocains au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN 2023) et du discours politique anti-marocain de Zwelivelile Mandela, lors de la cérémonie d’ouverture de la compétition. 

C’est l’annonce faite ce lundi 6 mars par Fouzi Lekjaa, président de la FRMF, à l’occasion de son intervention dans l’émission Mars Attack, sur les ondes de Radio Mars. Comme révélé d'abord en primeur par Médias24 dans un précédent article, le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a statué sur deux affaires : l’absence du Maroc du CHAN et le discours politique et anti-marocain de Zwelivelile Mandela lors de la cérémonie d’ouverture.

Concernant la première affaire, le jury disciplinaire de la CAF n’a infligé aucune sanction à la FRMF, estimant que la délégation marocaine n’avait pas pu voyager et participer au CHAN en Algérie, en raison de circonstances totalement indépendantes de sa volonté.

Pour ce qui est du discours de Zwelivelile Mandela durant la cérémonie d’ouverture du CHAN, le jury disciplinaire n’a pas tenu pour responsable la Fédération algérienne de football de son contenu et de la teneur de sa déclaration. Des décisions qui n’ont pas satisfait le président de la FRMF. 

"Nous allons faire appel de ces décisions", a confirmé Fouzi Lekjaa au micro de Radio Mars. "Le Maroc n’a pas participé au CHAN pour des raisons qui étaient indépendantes de sa volonté, mais l’équipe nationale a subi des préjudices, notamment pour avoir été empêchée de défendre son titre." Et d’ajouter : "La CAF doit également mentionner le responsable de cette situation."

S’agissant du deuxième grief, à savoir le discours anti-marocain de Zwelivelile Mandela, Fouzi Lekjaa a décrit cette prise de parole comme "une atteinte aux principes fondamentaux qui régissent le sport, mais aussi à l’intégrité territoriale du Royaume. Les parties responsables de la diffusion d’un tel discours doivent être sanctionnées", a-t-il insisté.

Le président de la FRMF a d'ailleurs rappelé qu’à l’occasion des compétitions internationales, les équipes nationales participantes choisissent leur compagnie et le trajet pour se rendre sur le lieu où se déroule la compétition. "On ne peut pas faire exception à la règle pour satisfaire une partie quelconque."

Partant de ce postulat, le président de la FRMF assure que si l’équipe nationale U17, qualifiée à la CAN de la catégorie disputée prochainement en Algérie (8 au 30 avril 2023), n’a pas la possibilité de s’y rendre directement via un vol de la Royal Air Maroc, elle ne participera pas à la compétition.

CHAN : voici les deux décisions disciplinaires de la CAF qui concernent le Maroc

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Wafa Gestion: Communication SICAV “PALMARES FINANCIERES” Rapport du commissaire Aux Comptes Période du 1er Octobre 2023 au 31 Mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.