La chloroquine discrètement retirée du protocole thérapeutique officiel du Covid

À la suite de l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc, le ministère de la Santé et de la protection sociale a mis à jour le manuel de procédures de veille et de riposte au Covid-19. Voici les principaux changements de cette cinquième version.

La chloroquine discrètement retirée du protocole thérapeutique officiel du Covid

Le 3 mars 2023 à 17h02

Modifié 5 mars 2023 à 9h54

À la suite de l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc, le ministère de la Santé et de la protection sociale a mis à jour le manuel de procédures de veille et de riposte au Covid-19. Voici les principaux changements de cette cinquième version.

Les principaux changements, par rapport à la précédente version publiée en janvier 2022, sont les suivants :

- Au niveau du diagnostic des cas confirmés, l’usage du scanner n’est obligatoire que lors d’un contexte épidémiologique évocateur. Ce n’est donc plus un élément de confirmation mais d’orientation.

- Le dépistage élargi laisse place au dépistage ciblé.

- La quarantaine n’est plus recommandée.

- En ce qui concerne le traitement du Covid, l’hydroxychloroquine a été retirée du protocole.

- La période d’isolement pour les cas asymptomatiques et bénins passe à cinq jours au lieu de sept.

"La situation épidémiologique est la meilleure depuis l’apparition du Sars-Cov-2 au Maroc"

Dans une circulaire adressée ce vendredi 3 mars aux professionnels de la santé, le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, estime que la situation actuelle est la meilleure depuis l’apparition du virus au Maroc.

"Elle est marquée par une diminution de l’ensemble des indicateurs de morbidité et de mortalité sur l’ensemble du territoire national", indique-t-il.

"Dans ce contexte, et selon les dernières recommandations du comité national scientifique et technique de la grippe, des infections respiratoires aigües (IRA) et du Covid-19, le manuel de procédure de veille et de riposte à l’infection par le Sars-Cov-2 a été actualisé, tenant compte de l’évolution de la situation épidémiologique et des dernières évidences scientifiques sur le virus et la maladie."

Cette nouvelle version prendra effet à compter du 6 mars 2023.

Traitement : plus d’hydroxychloroquine

Des changements ont également été opérés sur le traitement et les conditions et durée d’isolement.

Le ministère retire l’hydroxychloroquine du protocole thérapeutique. Les patients Covid-19 seront traités selon leur état. Les cas asymptomatiques se contenteront de la vitamine C, de la vitamine D et du paracétamol, ainsi que d’autres médicaments selon leur tableau clinique.

Un traitement curatif sera indiqué chez les personnes adultes vulnérables (avec un ou plusieurs facteurs de risque de complications). Il s’agit du nirmatrelvir/ritonavir ou du molnupiravir durant cinq jours.

Par ailleurs, une antibiothérapie sera prescrite en cas de signes de surinfections bronchiques et un anticoagulant à dose préventive, si alitement.

Chez le diabétique hospitalisé, la metformine est à arrêter. Elle présente un risque augmenté d’acidose lactique en cas d’hypoxie.

Le suivi de la situation épidémiologique se fera à présent avec une rythmicité hebdomadaire et non quotidienne.

Enfin, aucune exigence n’est requise pour le départ ou l’arrivée des voyageurs internationaux. Des procédures spéciales seront établies si la situation épidémiologique l’exige.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Zine El Abidine Charafeddine : “Le capital culturel local de Dakhla est immensément riche et nous voulons le montrer et le partager avec tous”(2/2)

Tout le monde connaît aujourd'hui les atouts balnéaires de Dakhla, la perle du Sud. Beaucoup moins soupçonnent son potentiel pour devenir une destination culturelle de premier choix. Dans cette deuxième et dernière partie de notre échange, Zine El Abidine Charafeddine, président de l’Association pour l’animation culturelle et artistique dans les provinces du Sud, évoque les ambitions et les perspectives de développement de Dakhla dans les domaines culturel et touristique.

Laâyoune. L'exception naturelle en trois lieux mémorables (2/2)

Tourisme culturel, patrimonial, historique ou encore, pour les plus experts, archéologique, la province de Laâyoune se prête aussi au tourisme naturaliste. Dans cette immensité désertique aride, l’humidité à certains endroits, le tracé atypique de certains oueds et toutes les retenues d’eau qui parsèment ce territoire ont forgé des paysages où se mêlent le bleu de l’eau et le rouge du sable. Trois lieux en particulier illustrent cette exception naturelle (Suite et fin).

Communication financière

SMI: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 MARS 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.