“Une menace réelle nous provient d’Iran et du Hezbollah avec le concours de l’Algérie” (Directeur du BCIJ)

Le directeur du Bureau central des investigations judiciaires, Habboub Cherkaoui, est revenu, lors d’une interview accordée à i24NEWS, sur la stratégie du Maroc pour lutter contre le terrorisme, les accords d’Abraham et les menaces que représentent l’Iran, le Polisario et le Hezbollah pour le Royaume.

Le directeur du Bureau central des investigations judiciaires, Habboub Cherkaoui.

“Une menace réelle nous provient d’Iran et du Hezbollah avec le concours de l’Algérie” (Directeur du BCIJ)

Le 2 mars 2023 à 15h06

Modifié 2 mars 2023 à 15h45

Le directeur du Bureau central des investigations judiciaires, Habboub Cherkaoui, est revenu, lors d’une interview accordée à i24NEWS, sur la stratégie du Maroc pour lutter contre le terrorisme, les accords d’Abraham et les menaces que représentent l’Iran, le Polisario et le Hezbollah pour le Royaume.

Invité du magazine "Défense" de la chaîne de télévision israélienne i24NEWS, le directeur du Bureau central des investigations judiciaires, Habboub Cherkaoui, a commenté plusieurs questions, allant du Polisario à l’Iran en passant par les accords d’Abraham.

A la question de savoir s'il "existe aujourd’hui des menaces concrètes du Polisario, de l’Iran et du Hezbollah au Maroc", Habboub Cherkaoui a répondu : "Une menace réelle nous provient, effectivement, de l’Iran et du Hezbollah avec le concours de l’Algérie."

L’Algérie et l’Iran alimentent en armes le Polisario

L’Iran apporte, depuis 2017, son soutien aux séparatistes du Polisario via le Hezbollah et avec l’aide de l’Algérie, poursuit le directeur du BCIJ. Le soutien iranien représente selon lui une source de déstabilisation pour le Royaume du Maroc.

"Des rapports démontrent clairement que l’Iran fournit au Polisario des milices et des drones par l’intermédiaire du Hezbollah et avec l’aide de l’Algérie. Un rapprochement important s’est effectué ; d’une part entre l’Iran et le Hezbollah ; d’autre part entre le Polisario et l’Algérie. Ce rapprochement représente une menace pour la sécurité et la stabilité du Maroc."

Le directeur du Bureau central des investigations judiciaires est aussi revenu sur les liens financiers entre le Polisario et le Hezbollah, sur lesquels la chaîne israélienne i24NEWS a enquêté en janvier dernier.

"Ce scoop diffusé sur votre chaîne confirme ce que nous ne cessons de répéter depuis longtemps ; autrement dit qu’il existe un réseau secret de financement des crimes du Front Polisario et que ce dernier vit d’un système clandestin et illégal de transfert de fonds via des intermédiaires secrets agissant sous de fausses identités. Il démontre également le niveau d’accointance qui existe entre le Polisario, le Hezbollah, l’Iran et l’Algérie."

"Les accords d’Abraham, une aubaine sécuritaire pour le Maroc"

Le Maroc a privilégié la conclusion d’accords avec des partenaires stratégiques dans sa lutte contre ces menaces.

Selon Habboub Cherkaoui, signer des accords est l’une des actions les plus importantes afin de lutter contre les menaces qui pèsent sur Rabat. Dans le même registre, il a souligné l’importance de la coordination et des échanges de renseignements, et de l’expertise entre le Maroc et plusieurs pays pour y faire face.

Les accords d’Abraham sont, à titre d’exemple, une aubaine sécuritaire pour le Maroc, a précisé le directeur du BCIJ. "Le renforcement des relations stratégiques entre Israël et les pays ayant adhéré aux accords d’Abraham a permis de consolider la coopération sécuritaire via l’échange de renseignements sécuritaires et d’expertises. Les accords d’Abraham ainsi que notre coopération avec la communauté internationale nous aideront sans doute à endiguer l’expansion de l’hégémonie iranienne dans la région."

Stratégie marocaine de lutte anti-terroriste

Les efforts déployés par le Maroc pour contrer les menaces terroristes ont également été au cœur de l’entretien du directeur du BCIJ avec i24NEWS.

A la question de comprendre "comment le Maroc empêche la formation de nids djihadistes sur son sol", Habboub Cherkaoui a répondu : "Le Royaume du Maroc est très actif en matière de lutte contre les cellules terroristes dormantes. Il s’adapte en permanence aux évolutions des moyens technologiques dont disposent les groupes terroristes."

"La Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à laquelle le BCIJ est affilié, développe constamment ses capacités technologiques, qui jouent un rôle majeur dans la lutte contre l’extrémisme violent. Les interventions sont menées en coordination avec nos différents partenaires, occidentaux comme orientaux, car nous estimons que notre sécurité est liée à celles des autres Etats."

L’approche sécuritaire et militaire ne suffit pas, à elle seule, à contrer le terrorisme, a néanmoins rappelé Habboub Cherkaoui. Une lutte anti-terroriste efficace implique l’identification des mobiles qui ont conduit en premier lieu les terroristes à se radicaliser, estime-t-il.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

RCI Finance Maroc: Avis de convocation à l'assemblée générale mixte de 29 Mai 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.