Collectivités territoriales : une étude pour un système de gestion prévisionnelle des effectifs

Le ministère de l’Intérieur annonce l'élaboration d'une étude pour déployer un système de gestion prévisionnelle des effectifs, emplois et compétences. Son objectif est de combler l’écart entre la situation actuelle et les besoins futurs en emplois et expertises.

Collectivités territoriales : une étude pour un système de gestion prévisionnelle des effectifs

Le 1 février 2023 à 12h00

Modifié 1 février 2023 à 17h08

Le ministère de l’Intérieur annonce l'élaboration d'une étude pour déployer un système de gestion prévisionnelle des effectifs, emplois et compétences. Son objectif est de combler l’écart entre la situation actuelle et les besoins futurs en emplois et expertises.

A la Chambre des conseillers, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a été interpellé le mardi 31 janvier sur la promotion des ressources humaines dans les collectivités territoriales.

Il a rappelé que son département favorisait un "recrutement qualitatif tenant compte des véritables besoins des collectivités territoriales en ressources humaines".

Le ministre a indiqué que des concours de recrutement au sein des collectivités territoriales avaient été lancés, concernant particulièrement les spécialités où elles connaissent un besoin, afin de mener à bien leur mission ; notamment les cadres médicaux et paramédicaux, les ingénieurs civils et les techniciens.

Il ne s’agit pas de parer à une quelconque pénurie en ressources humaines exerçant dans les collectivités territoriales, dont le nombre s’élève à 90.000 fonctionnaires hommes et femmes, mais plutôt de rationaliser leur répartition en fonction des besoins d’encadrement administratif et technique, a précisé le ministre.

Une gestion optimale des ressources humaines

Le ministère a déployé plusieurs mesures prometteuses en vue de mettre en place un système moderne de gestion optimale des ressources humaines, a fait savoir Abdelouafi Laftit.

A cet égard, il a relevé que de nombreuses mesures avaient été prises dans le cadre d’une stratégie aux objectifs multiples sur les court, moyen et long termes, évoquant, en ce sens, la création de l’Observatoire de la mobilité et du parcours professionnel relevant de la Direction générale des collectivités territoriales, ainsi que le travail sur la mise en place d’une bonne gouvernance dans la gestion des ressources humaines exerçant dans les collectivités territoriales à tous les niveaux.

A cet égard, le ministre a annoncé l’élaboration d’une étude pour déployer un système de gestion prévisionnelle des effectifs, emplois et compétences, dans le but de combler l’écart entre la situation actuelle et les besoins futurs en emplois et expertises.

Par ailleurs, M. Laftit a souligné que le ministère avait veillé à régulariser la situation des fonctionnaires détenteurs de diplômes de l’enseignement supérieur et d’autres diplômes dans les cas où les textes réglementaires en vigueur le permettait. Le ministère est disposé à trouver les solutions adéquates pour poursuivre ce processus de régularisation, à l’instar des modalités appliquées dans l’ensemble des secteurs ministériels et conformément aux lois et textes réglementaires en vigueur, a-t-il ajouté.

Dans la perspective de hisser le niveau des services électroniques offerts aux bénéficiaires au niveau des collectivités territoriales, M. Laftit a mis en lumière l’adhésion effective du ministère au projet de promotion de l’administration électronique et de la digitalisation, à travers l’élaboration de nombreuses plateformes numériques, dont "Rokhas", outre la mise en œuvre du programme de modernisation de l’état civil, l’opérationnalisation de la plateforme "Watiqa" et la généralisation de la plateforme "Chikaya".

Ces plateformes ont permis d’alléger la charge sur les ressources humaines relevant des collectivités territoriales afin de leur confier de nouvelles missions, a-t-il souligné.

(Avec MAP)

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

ALUMINIUM DU MAROC : INDICATEURS TRIMESTRIELS T4 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.