χ

Le Maroc dispose de capacités de stockage de 1,9 million de m3 de produits pétroliers liquides (Leila Benali)

Selon les dernières données, le stock de produits pétroliers a atteint plus de 30 jours de consommation nationale, a annoncé la ministre de la Transition énergétique et du développement durable à la Chambre des conseillers.

Le Maroc dispose de capacités de stockage de 1,9 million de m3 de produits pétroliers liquides (Leila Benali)

Le 25 janvier 2023 à 12h47

Modifié 25 janvier 2023 à 18h17

Selon les dernières données, le stock de produits pétroliers a atteint plus de 30 jours de consommation nationale, a annoncé la ministre de la Transition énergétique et du développement durable à la Chambre des conseillers.

En réponse à une question centrale lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers, sur l’état du stock des matières énergétiques de base, la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali, a indiqué que le Maroc disposait de capacités de stockage de 1,9 million de mètres cubes (m3) de produits pétroliers liquides, et d’environ un demi-million de m3 de gaz de pétrole liquéfié.

Selon les dernières données, le stock de produits pétroliers a atteint plus de 30 jours de consommation nationale, a souligné la ministre. Son département s’emploie à accélérer tous les projets, notamment dans le secteur privé, pour développer des capacités supplémentaires pour le stockage des matières pétrolières, qui atteindront plus d’un demi-million de m3, soit environ 13 jours supplémentaires, avec un investissement financier d’environ 2 milliards de dirhams à l’horizon 2023.

Mise à niveau du cadre juridique relatif au stock de réserve

La ministre a noté que la loi n° 009.71 et la résolution n° 393.76 ne confèrent pas à l’Etat un rôle direct dans la création d’un stock de réserve qui renforce l’approvisionnement, ni en ce qui concerne les stocks stratégiques qui peuvent affecter les prix. Le cadre juridique relatif au stock de réserve ne tient pas compte aujourd’hui des matières de base qui sont consommées par les Marocains ou le tissu économique marocain, a-t-elle ajouté.

"En 2022, le ministère a commencé, dans le cadre d’une démarche participative avec les acteurs du secteur, à œuvrer à la mise à jour de ce cadre juridique", a souligné Benali.

Un comité a été mis en place pour planifier les infrastructures des produits énergétiques avec le ministère de l’Equipement et de l’eau, et travaille, selon une étude, à planifier les flux énergétiques de manière équilibrée et à développer toutes les infrastructures nécessaires pour améliorer les capacités compétitives du Maroc.

Les résultats de cette étude seront utilisés après son achèvement afin de mettre en œuvre le nouveau système de gestion de stock de réserve et l’amélioration des capacités de stockage de manière équilibrée dans l’ensemble du Royaume.

Quant au gaz naturel, Laila Benali a expliqué que le ministère œuvre depuis octobre 2021 à l’élaboration d’un plan urgent qui comprend quatre étapes, notant que son département travaille actuellement sur la quatrième étape, qui est le plan directeur des infrastructures.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Promopharm S.A : Publication des Indicateurs Trimestrielles T4

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.