χ

Tramway, Busway, pont Mohammed VI, trémie de la Résistance... Le point sur l’avancement des chantiers à Casablanca

Les Casablancais vont enfin pouvoir souffler : les chantiers des deux nouvelles lignes du tramway et celles de Casabusway sont pratiquement achevés. Le point sur l’état d’avancement des grands chantiers qui vont accélérer la mobilité et améliorer la circulation de la métropole.

Tramway, Busway, pont Mohammed VI, trémie de la Résistance... Le point sur l’avancement des chantiers à Casablanca

Le 24 janvier 2023 à 16h41

Modifié 24 janvier 2023 à 18h50

Les Casablancais vont enfin pouvoir souffler : les chantiers des deux nouvelles lignes du tramway et celles de Casabusway sont pratiquement achevés. Le point sur l’état d’avancement des grands chantiers qui vont accélérer la mobilité et améliorer la circulation de la métropole.

Les projets de mobilité portés par Casa Transports vont bon train. Jointe par nos soins, la SDL fait le point sur l’état d’avancement des plus grands chantiers, à savoir les nouvelles lignes du tramway T3 et T4, les lignes du Bus à haut niveau de service (BHNS) Bw1 et Bw2, le pont de Mohammed VI et la trémie de la Résistance.

Tramway : la plateforme voie ferrée achevée à 92%

"Le projet de Casatramway T3 et T4 se déroule en cinq phases globales", rappelle notre interlocuteur à la SDL Casa Transports. "La première phase est relative à la déviation des réseaux souterrains répertoriés, et elle est achevée."

"La deuxième phase, entamée le 23 février 2021, concerne les travaux effectifs de construction de la plateforme voie ferrée, le long des 26 km que constituent les deux lignes, ainsi que les travaux au niveau du centre de maintenance, situé au quartier El Hantate. Ces travaux sont avancés à hauteur de 92%. Aujourd’hui, 24 km sur 26 km de la voie ferrée est posée."

"La troisième phase est relative aux aménagements urbains", ajoute notre source. Il s’agit "d’une phase complexe qui comprend plusieurs types de travaux, notamment l’aménagement urbain de façade à façade, avancé à ce jour à hauteur de 50%. Ces aménagements de façade à façade englobent la réfection de la voirie, la réhabilitation des trottoirs, la plantation d’arbres, l’équipement de nouveaux réseaux souterrains d’évacuation des eaux pluviales et l’installation de nouveau mobilier urbain, entre autres".

Et de préciser : "Dans le cadre de cette phase, se déroulent également l’aménagement des carrefours traversés par les lignes de tramway, dont 31 sur 54 sont achevés, la réalisation de quatre nouveaux ponts importants qui seront achevés dans les semaines à venir, la construction du centre d’exploitation et de maintenance à El Hantate, qui est en cours d’équipement, l’élargissement d’un certain nombre d’artères et l’aménagement de trois places."

Rappelons que la ligne T3 relie Salmiya à la gare ferroviaire Casa Port, en passant par le boulevard Mohammed VI. Elle offre 20 stations voyageurs, dont 5 points de correspondance gratuite avec les autres lignes du réseau de transport en commun en site propre : T1, T2, T4 et Bw1. Quant à la T4, qui relie Attacharouk au parc de la Ligue arabe, en passant par le boulevard Oulad Ziane, elle comporte 19 stations, dont 3 points de correspondance gratuite avec les autres lignes de tramway : T1, T2 et T3.

Les travaux d’infrastructures et de la plateforme voie ferrée sont réalisés par cinq sociétés différentes :

- France Rail Industry est chargée de produire et de livrer les rails nécessaires aux lignes T3 et T4 pour un peu plus de 83 millions de DH (MDH).

- Les travaux d’infrastructure sont répartis entre la SGTM (416,63 MDH), le groupement STAM/VIAS (399,92 MDH), SOMAGEC (425,49 MDH) et Bioui Travaux (419,88 MDH).

"Les quatrième et cinquième phases à venir concernent l’installation des équipements d’énergie, des systèmes de gestion et de trafic, puis les tests et la marche à blanc dans les conditions réelles de circulation. Ces étapes suivront au courant de cette année, pour une mise en service du projet courant 2024."

BHNS : les travaux d’infrastructure avancés à 99%

Toujours selon notre source, "les travaux de Casabusway suivent le même phasage général du tramway. Les travaux d’infrastructure sont actuellement achevés à hauteur de 99%".

Deux tronçons sont actuellement en cours d’achèvement. Ils concernent :

- Sur la ligne Bw1 (Laymoun-Salmiya) : le tronçon sis au boulevard Mohammed VI latéral au pont urbain du boulevard Mohammed VI. Rappelons que cette ligne empruntera successivement les artères suivantes : boulevard Laymoune depuis Omar El Khayam jusqu’au carrefour Azbane, boulevard Al Qods entre boulevards Ouled Haddou et Mohammed VI, puis le boulevard Mohammed VI jusqu’à l’intersection avec le boulevard Lahrizi et les boulevards Mekdad Lahrizi et Al Joulane.

- Sur la ligne Bw2 (Errahma-rond-point Oulmès) : le tronçon du cimetière Errahma jusqu’au croisement de la route provinciale 3003/3014. Cette ligne rempruntait initialement les boulevards Yacoub Al Mansour, Moulay Abdellah Cherif, Oued Oum Rabii jusqu’au carrefour Haj Fateh, le quartier El Oulfa jusqu’à la rocade sud-ouest et le quartier Errahma entre la rocade jusqu’au cimetière. Il a par ailleurs été décidé de l’étendre jusqu’à l’intersection avec la P3003. Son extension prendra son origine à proximité du cimetière Errahma.

"Les travaux de façade à façade enregistrent le même taux d’avancement (99%, ndlr)", poursuit notre interlocuteur. "Ils sont en finition sur l’ensemble des 24,5 km du trajet des deux lignes de Casabusway."

"Est également en cours l’installation des équipements de gestion du Busway, du mobilier de stations et de la signalisation lumineuse de trafic. Par la suite, le projet entamera les tests et marche à blanc, pour une mise en service des deux lignes courant 2023."

Rappelons que les travaux d’aménagement de la plateforme de ces deux lignes sont réalisés par deux sociétés : GTR et SGTM, pour des montants respectifs de 238 MDH et 293 MDH. Le marché d’extension de la ligne Bw2 a été attribué à SGTM pour plus de 80 MDH.

Mise en service du pont Mohammed VI en février ?

Concernant le pont urbain au niveau du boulevard Mohammed VI, réalisé par la société Bioui Travaux pour 173 MDH, "le chantier est en phase de finition et sera prêt à la mise en service dès le mois prochain", nous indique la SDL. "Il restera des travaux d’aménagement en surface selon l’avancement des travaux des lignes de transport en commun Casatramway T3 et Casabusway Bw1."

Pour rappel, cet ouvrage long de 1.100 m et large de 16,1 m, garantissant 2×2 voies de circulation, ambitionne de décongestionner le trafic sur l’un des accès majeurs de Casablanca. Il réduira considérablement les temps d’attente aux intersections des boulevards Al Qods, Driss el Harti, Dakhla et Amgala avec le boulevard Mohammed VI.

Ce projet permettra aussi le cheminement sécurisé des voyageurs en surface, dans ce qui sera l’un des pôles d’échange importants du réseau de transport en commun en site propre de Casablanca, réunissant les services de Casatramway, Casabusway, Casabus ainsi qu’un arrêt de taxis.

Trémie de la Résistance : les variantes d’aménagement toujours à l’étude

La trémie sur le boulevard de la Résistance est l’un des projets les plus attendus par les Casablancais. "Bien que les variantes d’aménagement soient toujours à l’étude, Casa Transports a optimisé en 2022 son occupation de l’intersection des boulevards Mohammed VI et de la Résistance pour les travaux de la ligne Casatramway T3, en construisant en parallèle un portique pour soutenir la plateforme de ligne T3 du tramway", explique notre source à la SDL.

"L’intérêt de cet ensemble d’ouvrages (portique) réside dans l’optimisation du calendrier et du coût de réalisation des travaux de la future trémie de la Résistance. Il présente ainsi l’avantage d’éviter toute casse, reprise d’infrastructures ou encore un arrêt d’exploitation de la ligne T3 du tramway. L’intervention future sous le portique sera donc sans impact sur le service du tramway."

Et notre interlocuteur de souligner : "Dans le cadre du projet de réalisation des lignes Casatramway T3 et T4, une étude de trafic et de circulation réalisée pour l’axe Zerktouni/Résistance (données de trafic issues de différentes campagnes de comptage en 2019 et 2021) a révélé une charge de trafic atteignant les 6.400 unités de véhicules particuliers (UVP) par heure au droit du carrefour d’intersection des boulevards Mohammed VI et de la Résistance, ainsi qu’une haute saturation des lignes de feux sur ces axes, dépassant les 100% en heures de pointe dans certains sens."

"L’étude a ainsi recommandé l’implémentation d'une dénivellation de l’axe Zerktouni/Résistance au niveau de son intersection avec le boulevard Mohammed VI. La solution ‘trémie’ (qui a été choisie, ndlr) cible l’amélioration de la fluidité de la circulation sur ces axes, en réduisant les temps de parcours en heure de pointe matinale jusqu’à 96,5% sur l’axe Mohammed VI/rue de Strasbourg (passant de 7 minutes à 24 secondes), et jusqu’à 98,7% sur l’axe Zerktouni/Résistance (passant de 7 minutes à 30 secondes) et, en heure de pointe du soir, jusqu’à 27,5% sur l’axe Mohammed VI/rue de Strasbourg, et jusqu’à 98,5% sur l’axe Zerktouni/Résistance."

Par ailleurs, l’ouvrage trémie contribuera à :

- atténuer l’impact de l’insertion du tramway T3 sur le fonctionnement du carrefour intersection Résistance/Mohammed VI ainsi que celui des carrefours avoisinants ;

- assurer la continuité entre les deux trémies existantes : Hadj Omar Riffi et Dakar en permettant un accès de et vers le boulevard de la Résistance dans les deux sens ;

- assurer une connexion de ces trémies avec la rue de Libourne.

Notre interlocuteur rappelle par ailleurs "que la solution ‘portique’ soutenant la plateforme de tramway a été adoptée lors des travaux de construction de la ligne T1 de Casa Tramway au niveau du boulevard Mohammed V et du boulevard des Préfectures, ce qui a permis la construction ultérieure de passages souterrains sans interruption de service du tramway, ni dégradation du patrimoine".

"Ce même principe technique a été adopté lors de la réalisation de la ligne T2, en optimisant les travaux d’infrastructure au niveau de la route de Rabat pour la construction du portique et l’achèvement en parallèle du passage souterrain (trémie Aïn Sebaâ à proximité du Zoo de Casablanca)", conclut la SDL.

Par ailleurs, notons que les travaux sont également en cours pour le réaménagement, par la ville de Casablanca, des deux trémies existantes sur le boulevard Zerktouni. La trémie de Dakar, quant à elle, sera réaménagée par Netcom Technologies pour 5,58 MDH.

Photo des travaux au niveau du croisement Zerktouni/Résistance, datant du 11 août 2022 (Ph. Casa Transports)

Photo du croisement Zerktouni/Résistance, datant d’octobre 2022 (Ph. Casa Transports)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : Publication des taux d’intérêt - Émission d’obligations subordonnées

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.