χ

Leila Benali : “Le contrat d’achat d’électricité pour Noor Midelt I a été signé ce lundi”

Le projet de station de production d’énergie solaire Noor Midelt pourra redémarrer après la signature du contrat d’achat d’électricité. Un mois auparavant, le Roi avait demandé au gouvernement d’accélérer ce projet, qui souffre d’un important retard.

La première phase du projet Noor Midelt prévoit une capacité de 800 MW.

Leila Benali : “Le contrat d’achat d’électricité pour Noor Midelt I a été signé ce lundi”

Le 20 décembre 2022 à 18h19

Modifié 20 décembre 2022 à 19h24

Le projet de station de production d’énergie solaire Noor Midelt pourra redémarrer après la signature du contrat d’achat d’électricité. Un mois auparavant, le Roi avait demandé au gouvernement d’accélérer ce projet, qui souffre d’un important retard.

Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du développement durable, a déclaré ce lundi 19 décembre à la Chambre des représentants qu’un contrat d’achat d’électricité a été signé le jour même, dans le but de relancer la construction de la station Noor Midelt dans les meilleurs délais.

Elle a précisé que ce contrat venait "couronner les efforts de son ministère pour dépasser les contraintes qui ont freiné l’avancement du projet". Ceci concerne la première phase du projet Noor Midelt, qui prévoit une capacité de 800 MW et investissement total de 7,8 milliards de dirhams.

Le projet a été confié en 2019 à un consortium composé des entreprises EDF renouvelables (France), Masdar (Emirats arabes unis) et Green of Africa (Maroc). Il connaît cependant un retard considérable. Il devait en effet être livré en 2019, puis la date d’entrée en production a été reportée à 2022. Aujourd’hui encore, le projet n’est toujours pas lancé.

Le 22 novembre dernier, le Roi a présidé une réunion de travail consacrée aux énergies renouvelables. Il a appelé à accélérer la mise en œuvre du projet Noor Midelt. Pour rappel, le Maroc ambitionne d’arriver à 52% d’énergies renouvelables dans son mix énergétique à l’horizon 2030.

Selon les sources de Médias24, le contrat d’achat d’électricité ne s’était pas conclu jusque-là entre l’ONEE et l’agence Masen, pour cause de désaccord sur la technologie hybride choisie pour ce projet, ainsi qu’en raison de son coût, jugé beaucoup plus cher que le tout-photovoltaïque.

EnR. Après l’injonction royale, relance attendue du projet de la centrale de Midelt

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Promopharm S.A : Indicateurs trimestrielle T2

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.