χ

Mondial 2022. Walid Regragui répond à l'entraîneur belge: “c'est la Belgique qui est favorite”

En conférence de presse d’avant-match, le sélectionneur de l’équipe nationale a manoeuvré avec perspicacité pour transférer la pression sur les épaules de son futur adversaire.

Mondial 2022. Walid Regragui répond à l'entraîneur belge: “c'est la Belgique qui est favorite”

Le 26 novembre 2022 à 17h16

Modifié 28 novembre 2022 à 8h09

En conférence de presse d’avant-match, le sélectionneur de l’équipe nationale a manoeuvré avec perspicacité pour transférer la pression sur les épaules de son futur adversaire.

Walid Regragui a fait preuve d’habileté lors de la conférence de presse, organisée ce samedi 26 novrembre, en prévision du choc qui attend le Maroc contre la Belgique, ce dimanche 23 novembre (14h00), au stade al-Thumama à Doha.

Ce passage médiatique obligé a été le théâtre d’une passe d’armes à distance, entre le sélectionneur national et Roberto Martinez. Contre toute attente, l’entraîneur de la Belgique a lancé les hostilités en estimant que le Maroc était le favori de cette rencontre.

“C'est une équipe organisée, équilibrée, structurée, notamment au niveau du bloc médian. Je pense aussi que le sélectionneur transmet beaucoup à ses joueurs. Ils croient en leurs forces" a assuré le sélectionneur belge, dans la lignée des propos de son capitaine, Kévin De Bruyne.

"Le favori, c'est la Belgique. Il faut appeler un chat un chat" a rétorqué le lendemain Walid Regragui. “On observe les commentaires, beaucoup de gens critiquent la Belgique, mais je suis persuadé qu'ils vont monter d'un cran” a-t-il ajouté.

Pour étayer ses propos, M. Regragui n’a pas tari d’éloges au sujet de Roberto Martinez, “un entraîneur fantastique”, ainsi que sur les joueurs de niveau mondial qu'il a sous ses ordres, “comme Kevin De Bruyne, Eden Hazard ou Axel Witsel”.

La seule petite entorse que W. Regragui s’est permis dans son plan de communication, a été de désigner Yassine Bounou comme “le meilleur gardien du monde”, avant de se reprendre en déplorant que “mentalement c'est Thibaut Courtois qui est le plus fort actuellement”.

L’expérience acquise par la Belgique, “dont les joueurs jouent ensemble, dans le même système, depuis plusieurs années” a été soulignée par Walid Regragui comme étant l’un des atouts de ses futurs adversaires, qui pourraient lancer en cours de match, leur attaquant surpuissant, Romelu Lukaku.

"Médicalement, Romelu n'est en principe disponible que pour le troisième match face à la Croatie” a précisé le sélectionneur belge. “Mais il est en avance. Il s'est déjà entraîné deux fois avec le groupe, nous verrons comment cela se passera aujourd'hui” a-t-il conclu.

Pour suivre le direct sur Médias24 (stats, principales actions, résultat en live):

Maroc-Belgique en direct

Pour suivre le direct sur Médias24 (stats, principales actions, résultat en live):

Maroc-Belgique en direct

Le public marocain aux abords du stade, deux heures avant le matche, en live de Doha:

Mondial 2022. Autopsie des forces et faiblesses de la Belgique

 

Maroc-Belgique. Face-à-face entre deux des meilleurs gardiens au monde

Maroc-Belgique: à quelle heure, sur quelles chaînes

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SRM: Résultats financiers au 31 décembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.