L'accord entre l'ABAM et le gouvernement contesté, la grève des avocats se poursuit dans certaines villes

Situation confuse concernant l’accord conclu mardi en fin de journée entre l’Association des barreaux du Maroc et le chef du gouvernement. La grève n’a pas été levée partout, mais partiellement, et ce malgré le communiqué officiel de l’ABAM. Tout indique que l’accord risque fortement de tomber à l’eau, surtout que les barreaux de Casablanca et de Rabat ont maintenu le mot d’ordre de grève.