Dossier Cet article est issu du dossier «Projet de loi de finances 2023» Voir tout le sommaire

Plus de 25.000 ha de foncier public alloués à 5 projets d’énergie au premier semestre de 2022

Les cinq projets se situent tous au niveau de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et nécessiteront un investissement de 7,5 milliards de dirhams.

Plus de 25.000 ha de foncier public alloués à 5 projets d’énergie au premier semestre de 2022

Le 23 octobre 2022 à 9h45

Modifié 24 octobre 2022 à 7h41

Les cinq projets se situent tous au niveau de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et nécessiteront un investissement de 7,5 milliards de dirhams.

Au premier semestre de 2022, une superficie de 28.000 hectares du domaine privé de l’Etat a été mobilisée pour 185 projets d’investissement, indique le rapport sur le foncier public qui accompagne le projet de loi de finances 2023.

Comme pour 2021, le secteur de l’énergie vient en tête des secteurs où le foncier domanial a été mobilisé avec 25.275 hectares. Il s’agit de cinq projets qui se situent tous au niveau de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra. Le secteur des mines vient en deuxième position avec 1.272 hectares, suivi de l’agro-industrie avec 921 hectares.

En termes de nombres de projets qui ont mobilisé le domaine privé de l’Etat, c’est le tourisme qui arrive en tête avec 36 projets devant créer 1.749 emplois, suivi de l’agro-industrie avec 34 projets devant créer 4.635 emplois et des mines avec 30 projets devant créer 492 emplois.

En termes de distribution territoriale, la région de Dakhla Oued-Eddahab arrive en tête avec 88 projets devant créer plus de 6.000 emplois, suivie de Laâyoune Sakia-El Hamra avec 56 projets devant créer 1.292 emplois et Fès-Meknès avec 10 projets devant créer 1.155 emplois.

En 2021, le projet X-Links a fait exploser les chiffres

En 2021, l’Etat a mobilisé 159.602 hectares de son domaine privé au profit de l’investissement (hors agriculture) au profit de 377 projets, représentant un investissement total de 273,6 milliards de dirhams et permettant de créer près de 24.000 emplois.

A lui seul, le projet XLinks, portant sur la production de l’électricité pour le marché britannique d’un complexe solaire et éolien dans la région de Guelmim-Oued Noun, aura mobilisé près de 150.000 hectares du domaine privé de l’Etat.

Les projets en relation avec l’Energie en général auront nécessité 99% de la superficie totale mobilisée en 2021. Même sans prendre en compte le projet Xlinks, l’énergie reste en tête avec 80% de la superficie mobilisée.

La région Dakhla Oued Eddahab a également bénéficié d’un projet d’énergie renouvelable pour qui 6.627 hectares ont été mobilisés. Elle vient en deuxième position après Guelmim-Oued Noun en terme superficie mobilisée.

La région Marrakech-Safi accueillera également un projet de parc éolien d’une capacité totale de 850 MW sur 1.011 hectares, confié au consortium Nareva Holding-Enel Green Power-Siemens Wind Power, et qui nécessitera un investissement global de près de 3 milliards de dirhams.

Les projets du secteur de l’énergie sont également ceux qui vont nécessiter le plus grand montant d’investissement parmi les projets qui ont mobilisé le domaine privé de l’Etat en 2021, avec près de 256,3 milliards de dirhams sur un total de 273,6 milliards de dirhams.

En revanche, les projets du secteur de l’industrie sont ceux qui vont employer le plus de personnes, près de 7.000 personnes, sur un total de 24.000 personnes.

En termes de nombres de projets qui ont mobilisé le foncier domaniale, le tourisme vient en pôle position en ce qui concerne les secteurs d’activité avec 96 projets, alors que la région Laâyoune-Sakia El Hamra arrive en première position en ce qui concerne les régions avec 143 projets, suivie de Dakhla-Oued Eddahab avec 135 projets.

Mobilisation du foncier en appui au plan Maroc vert

Le partenariat public-privé autour du foncier agricole passe par la location de longue durée, entre 17 à 40 ans selon le type de projet, de terrains au profit de promoteurs qui s’engagent dans un cadre contractuel avec l’Etat, à entreprendre des projets d’investissement permettant une bonne valorisation de ce foncier tout en créant de l’emploi en milieu rural.

Au titre de l’année 2021, onze conventions ont été signées dans le cadre du partenariat agricole, suite aux appels d’offres organisés à cet effet, portant sur une superficie de 506 ha, un investissement global de 62 millions de dirhams et la création à terme de 300 emplois.

Au premier semestre de 2022, huit conventions ont été signées portant sur une superficie de 552 hectares, avec un investissement global de 60 millions de dirhams et permettant la création à terme de 92 emplois.

Le maraîchage est la filière qui se place en première position en termes de superficie mobilisée, d’investissement projeté et d’emplois escomptés, tandis que la filière de l’arboriculture fruitière se classe première en termes de nombre de projets.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

LafargeHolcim Maroc: Assemblée Générale Ordinaire du 23 mai 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.