Carburant : nouvelle hausse des prix à partir du 17 octobre

Le prix du diesel va de nouveau augmenter à partir du 17 octobre, apprend Médias24 auprès d’une source professionnelle. Cette hausse sera de l’ordre de 1,62 DH pour le diesel et de 0,75 DH pour l’essence.

Carburant : nouvelle hausse des prix à partir du 17 octobre

Le 14 octobre 2022 à 12h23

Modifié 14 octobre 2022 à 18h25

Le prix du diesel va de nouveau augmenter à partir du 17 octobre, apprend Médias24 auprès d’une source professionnelle. Cette hausse sera de l’ordre de 1,62 DH pour le diesel et de 0,75 DH pour l’essence.

Après la baisse des prix enregistrée au début du mois d’octobre, le prix du diesel va de nouveau augmenter à partir du 17 octobre à 00h01.

Selon nos informations, le diesel va de nouveau dépasser les 14 DH. Le litre qui coûtait 13,92 DH passera à 15,54 DH environ, avec une différence de quelques centimes entre les distributeurs.

Le prix de l'essence augmentera quant à lui de 0,75 DH, nous confie notre interlocuteur. Il dépassera également les 14 DH. Le prix du litre coûtera donc à nouveau entre 14,57 DH et 14,72 DH.

Carburants : tout sur les marges des pétroliers

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Sofac: Résultats au 31 décembre 2023 Indicateurs d’activité du 4ème trimestre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Conférence des ministres de la Santé et de l'Enseignement supérieur sur la crise des étudiants en médecine