χ

Les FAR modernisent leur flotte d’hélicoptères

Le français Airbus Helicopters annonce une commande de plusieurs hélicoptères H135 de formation à des missions utilitaires, de recherche et de sauvetage.

Les FAR modernisent leur flotte d’hélicoptères

Le 11 octobre 2022 à 15h54

Modifié 12 octobre 2022 à 12h32

Le français Airbus Helicopters annonce une commande de plusieurs hélicoptères H135 de formation à des missions utilitaires, de recherche et de sauvetage.

Les Forces armées royales (F.A.R.) ont passé commande auprès du constructeur français Airbus Helicopters, pour l'achat de plusieurs aéronefs H135.

Idéal lors des missions militaires de formation primaire, “le H135 bimoteur léger est un hélicoptère de référence pour la formation des pilotes à l'exécution de missions utilitaires, de recherche et de sauvetage”, précise Airbus Helicopters.

“Il s'agit d'un hélicoptère multirôle, fiable et rentable qui convient parfaitement à la transition vers des appareils plus complexes”, a ajouté Arnaud Montalvo, responsable de l'Afrique et du Moyen-Orient chez le constructeur français.

Selon Airbus Helicopters, plus de 130 unités du H135 sont exploitées par des agences militaires dans le monde entier (Japon, Australie, Allemagne). Ces engins comptent 400.000 heures de vol de formation militaire “dans des conditions de sécurité optimales pour l'entraînement aux missions de base et avancées”.

Le contrat passé par les FAR auprès d'Airbus porte également sur un ensemble de mesures de soutien, dont la livraison de dispositifs d'entraînement au vol et la formation de pilotes instructeurs et de pilotes de maintenance.

“Ce programme de formation permettra aux Forces armées royales de tirer pleinement parti des capacités multi-missions du H135, telles que les interventions nocturnes (NVG) et le treuillage”, précise la même source.

Une modernisation nécessaire 

Selon toute vraisemblance, ce contrat va  servir à remplacer les hélicoptères Agusta-Bell AB-206”, indique Abdelhamid Harifi.

L’expert militaire joint par notre rédaction, estime que cette acquisition est une nécessité dont l’intégration sera fluide, “car le groupement aérien de la Gendarmerie royale dispose déjà d’une flotte de H135, ce qui facilitera le partage d’expérience entre les deux corps d’armée”. 

“Nous avons un parc d'hélicoptères vieillissant à renouveler d'urgence, surtout avec l’indisponibilité de plusieurs unités, faute de pièces de rechanges notamment.”

“Actuellement, sur les 50 hélicoptères AB-205 que comptait la flotte marocaine, il n’en reste qu’une vingtaine en service. Les F.A.R. accusent un manque en termes d’hélicoptères de transport tactique et stratégique. Il faudra donc également renforcer la flotte des CH-47 Chinook.”

S’agissant de la qualité des nouveaux aéronefs acquis par le Maroc, “le choix du fournisseur n'est pas forcément gage de qualité. Il est plutôt lié à des considérations politiques”.

“Pour Airbus Helicopters (anciennement appelé Eurocopter), sa part se limitera à ce contrat. Mais le gros lot ira aux Américains. Car en l'absence d’une position claire sur le Sahara, la France et l’Europe risquent de ne plus obtenir de contrats stratégiques avec les FAR.”

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail : Résultats au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.