χ

Mise en demeure contre Adidas pour appropriation du zellige marocain par l’Algérie

Une source du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication indique que ce dernier a chargé un avocat marocain de défendre un nouveau “vol” lié au patrimoine.

Mise en demeure contre Adidas pour appropriation du zellige marocain par l’Algérie

Le 29 septembre 2022 à 11h54

Modifié 29 septembre 2022 à 12h46

Une source du ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication indique que ce dernier a chargé un avocat marocain de défendre un nouveau “vol” lié au patrimoine.

Selon le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, il s'agit d'un “vol” de motifs de “zellige marocain” dans des dessins du maillot de football de l'équipe d'Algérie, ce qui a poussé le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication à agir en urgence et à nommer l'avocat Mourad El Ajouti pour traiter ce dossier.

Me El Ajouti a adressé une mise en demeure au représentant légal d'Adidas au niveau de son siège social, en Allemagne. Il y indique qu'il s'agit d'une appropriation culturelle et d'une tentative de voler l'un des patrimoines culturels marocains traditionnels et de l'utiliser en dehors de son contexte, ce qui contribue à la perte et à la déformation de l'identité et de l'histoire de ces éléments culturels.

Dans cet avertissement, destiné à Kasper Rorsted, président-directeur général du Groupe Adidas, l'avocat écrit les éléments suivants :

“L’appropriation culturelle se définit comme l’acte par lequel une personne ou un organisme issus d’une culture différente s’emparent d’une expression culturelle traditionnelle, pour l’adapter à une autre culture dans un contexte différent, sans autorisation ni mention de la source ou rémunération d’une façon qui porte préjudice aux détenteurs de l’expression culturelle traditionnelle en question. Ce qui est le cas dans cette affaire.”

“Je tiens à vous informer que les motifs utilisés dans votre création sont inspirés de motifs présents dans les monuments de la Médina de Fès et le Site de Chellah, inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1981 et 1985. La délimitation des biens inscrits sur la liste du patrimoine mondial comporte tous les attributs architecturaux et urbanistiques”, poursuit-il.

“Ainsi je vous mets en demeure de bien vouloir demander à vos équipes de retirer la collection citée ci-dessus dans un délai de 15 jours à partir de la réception de la présente, en cas de carence prévoir une communication relative aux motifs utilisés issus de l’art du zellige marocain, et éventuellement verser une partie des bénéfices pour les artisans marocains détenteurs de droits.”

Le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication n'épargnera aucun effort pour défendre le patrimoine marocain contre le vol et faire face à de telles pratiques, et défendra le patrimoine marocain dans le monde entier.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Extrait du Prospectus visé par l’AMMC relatif à l’augmentation de capital d’Atlanta au titre de la fusion-absorption de Sanad.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.