Aradei Capital poursuit sa croissance en profitant du programme d’investissement lancé

| Le 26/9/2022 à 15:17
Les résultats d'Aradei Capital, au titre du premier semestre 2022, ont connu une belle évolution, profitant des résultats du programme d’investissement du groupe. Un analyste de la place, joint par LeBoursier, anticipe la même tendance pour l’année 2023.

La foncière Aradei Capital affiche des indicateurs en hausse, au titre du premier semestre 2022.

Le chiffre d’affaires consolidé IFRS de Aradei Capital s’établit à 230 MDH, soit une hausse de 30 MDH (+15%) par rapport à la même période précédente.

D’après le groupe, cette croissance est principalement soutenue par la performance de la foncière sur le périmètre constant (+14 MDH), et par la contribution du nouveau périmètre (acquisition des  titres de Cleo Pierre SPI-RFA fin janvier 2021 et impact de la clinique El Jadida dès février 2022) pour 10 MDH. Les autres revenus sont également en hausse de 6 MDH.

“Au cours de ce premier semestre, la performance opérationnelle et la croissance organique de Aradei Capital ont été portées par la dynamique commerciale et la fréquentation des actifs qui suit une tendance proche de la base normalisée 2019. La foncière a poursuivi sa politique d’investissement dynamique sur le secteur de la santé, avec deux établissements opérationnels et trois en cours de finalisation”, déclare Nawfal Bendefa, président directeur général Aradei Capital, au niveau de la communication financière du groupe.

À rappeler que la foncière Akdital Immo, créée par le groupe Akdital, est passée dans le giron d'Aradei Capital depuis le 6 janvier 2022. Son programme d’investissement porte sur 7 cliniques privées à travers le Maroc, représentant un total de 1 milliard de dirhams d’investissement et une surface SHO (surface hors œuvre) de près de 100.000 m². Les immeubles de placement ont augmenté de 588 MDH suite à l’intégration des actifs du périmètre Akdital Immo, à hauteur de 546 MDH.

Ce semestre a également connu une confirmation de la reprise de la fréquentation des centres commerciaux et des galeries commerciales, qui a atteint 108% de son niveau de l’année dernière sur la même période et 89% de son niveau pré-crise de 2019. Cette tendance s’est confirmée cet été, avec un taux de fréquentation qui atteint 91% de son niveau de 2019 à fin août 2022.

De leur côté, les charges d’exploitation ont connu une hausse de de 11,7 MDH, s’expliquant notamment par la croissance des opex (dépenses inhérentes à l’activité) du fait du nouveau périmètre, ainsi que par une certaine augmentation relative à l’inflation et à la hausse des prix de l’énergie.

En tenant compte de tout ce qui précède, le FFO (fonds provenant de l’exploitation) a connu une croissance de 12,2 MDH (+12%), pendant la même période, pour atteindre 110,8 MDH contre 98,6 MDH une année auparavant.

Par ailleurs, les dettes financières du groupe ont augmenté de 478 MDH à la suite de l’émission de billets de trésorerie pour 300 MDH, et de l’effet net du financement bancaire d'Akdital Immo, dont l’activité est en phase de développement, et des remboursements de crédits à moyen terme.

Belles perspectives d’évolution

Un analyste de la place, joint par LeBoursier, considère que “le groupe affiche de très bons résultats au premier semestre, grâce à la bonne performance de la foncière. L’activité du groupe a amplement profité du programme d’investissement qui a été lancé et qui a commencé à donner ses fruits. Le chiffre d’affaires augmente automatiquement avec les nouvelles acquisitions de la foncière”.

“Son activité connaîtra une progression tant que le périmètre d’activité poursuivra son expansion. Nous tablons sur la même tendance pour l’année 2023. Le groupe devrait continuer à profiter de l’effet de l’acquisition d'Akdital Immo”, ajoute-t-il.

Le groupe table sur une continuité de l’activité développement de la joint-venture Akdital Immo, avec deux cliniques opérationnelles, trois cliniques en cours de finalisation et des études en cours pour la construction de deux nouvelles cliniques. Un pipeline d’opportunités d’investissement est déjà identifié par la foncière, d'après le groupe. Cela devrait soutenir sa croissance.

Hausse de 5,3% du titre en bourse

Le titre Aradei résiste bien en bourse, malgré la baisse quasi générale du marché. Cette valeur a gagné 5,3% depuis début 2022 pour s’établir à 437,1 dirhams à la clôture de la séance de ce lundi 26 septembre. Le MASI, lui, a lâché 8,7% pendant la même période.

“Le titre Aradei n’a pas été impacté par la baisse du marché. Il fait d’ailleurs partie d’un secteur qui résiste bien en période de crise et de manque de visibilité. Cela explique le bon comportement de Aradei en bourse”, commente notre interlocuteur.

Évolution du cours de Aradei

Source : medias24.com

lire aussi
  • | Le 29/11/2022 à 10:56

    Sonasid : hausse de 17% du chiffre d’affaires à fin septembre

    Le groupe continue de bénéficier d’un bon effet prix provenant de la répercussion de la hausse des intrants sur les prix de vente. Les investissements augmentent fortement à fin septembre et continueront de croître durant le T4-2022. L’endettement net s’établit à -878 MDH.
  • | Le 29/11/2022 à 10:36

    BOA : hausse de 6% du résultat net à fin septembre

    Le groupe affiche à fin septembre une bonne tenue de ses marges d’intérêts et sur commissions. Le PNB progresse de 5% par rapport à la même période de l’an dernier.
  • | Le 29/11/2022 à 9:17

    TGCC : hausse de 69% du produit d’exploitation

    Le groupe a connu une forte amélioration de son produit d’exploitation du fait de projets d’envergure et de la montée en puissance de ses filiales subsahariennes. L’endettement progresse de 9,5% à 884,4 MDH.
  • | Le 29/11/2022 à 8:43

    A fin septembre, OCP réalise un chiffre d’affaires historique de près de 89,5 MMDH

    Malgré une baisse des volumes exportés, le groupe a pu capitaliser sur une forte hausse des prix de vente pour améliorer ses revenus et son chiffre d’affaires, qui atteignent des records historiques.
  • | Le 28/11/2022 à 13:54

    CIMAR : des résultats conformes à fin septembre et un regain d’activité dès l’an prochain

    Le groupe a affiché un chiffre d’affaires stable à fin septembre, porté par un bon effet prix. La conjoncture pèse sur sa rentabilité et ses volumes de ventes. Dès 2023 cependant, une hausse mécanique des revenus et des marges sera observée, du fait notamment de l’allègement des prix des intrants.
  • | Le 26/11/2022 à 7:14

    Aradei Capital : une bonne dynamique à fin septembre et des revenus diversifiés

    Lors d’une conférence de presse organisée le 25 novembre à la Bourse de Casablanca, la foncière a présenté ses résultats à fin septembre et est revenue sur les objectifs de son augmentation de capital. Le PDG du groupe a également évoqué les discussions sur un second plan d’investissement avec Akdital Holding pour les deux ans à venir.